Cocoricocoboy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cocoricocoboy était une émission de télévision humoristique française de Catherine Corbineau et de Stéphane Collaro diffusée du lundi au samedi à 19 h 40 sur TF1 juste avant le journal de 20 h de mars 1984 à juin 1987.

Principe de l'émission[modifier | modifier le code]

Cette émission était la suite de l'émission Co-Co Boy (1982-1984) et était présentée par Stéphane Collaro avec les Coco-girls (Fenella Masse Mathews, Sophie Favier…), Philippe Bruneau, Jean Roucas, Alain Scoff, Claire Nadeau, Jacques Brière, Pit et Rik, Baaron, Bernard Hommel, Carole Jacquinot, Rita Brantalou, Henry Blondin, Marie-Pierre Casey

L'émission était structurée autour de quelques trames récurrentes qui installaient son caractère familier :

  • Vidéo-flic, avec Alain Scoff dans le rôle de l'agent Ménardeau. Exemple de situation : celui-ci, chargé de porter en agent une plainte au Parquet, portait en nageant une plinthe… au parquet ;
  • Séquences « Pub » et « Gag » qui parsemaient l'émission ;
  • La playmate (une jeune et jolie femme se défaisant de ses vêtements sous un nouveau prétexte loufoque chaque semaine) ;
  • La recette de cuisine, de Marie-Pierre Casey, fondée en général sur un calembour (exemple : l'homme, les taulards) ;
  • Coup de poignard : l'équipe assassinait verbalement l'invité de la semaine — qui le leur rendait bien lorsque c'était Eddy Mitchell ;
  • L'invité surprise : une personnalité exceptionnelle de la chanson était annoncée chaque semaine et ne venait jamais, remplacée in extremis par l'imitateur Jean Roucas se dévouant d'un « Ce n'est pas grave, moi, je vais vous le faire ! » ;
  • Les coco-girl : quatre jeunes femmes, toutes plus belles les unes que les autres, dansent dans des tenues sexy et dévêtues. C'est dans cette émission que Fenella Masse Mathews fera ses débuts ;
  • Les brèves de l'actualité, par Guy Montagné ;
  • Le Bébête Show : spectacle satirique de marionnettes, inspiré du Muppet Show et caricaturant les politiciens Français. La grenouille Kermit devenait Kermitterrand, Henri Krasucki le crabe Zuki, Jacques Chirac déployait des ailes et un bec d'aigle, etc.

Chaque jour de la semaine un invité participait au sketch. Parmi ces sketches, certains sont devenus cultes, comme La vie des sectes.

L'émission s'est arrêtée suite au départ de toute l'équipe sur La Cinq en septembre 1987 pour le Collaricocoshow, qui est très inspiré du Benny Hill's Show.