Coccoloba uvifera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Raisinier bord de mer ou Sea-sidegrape (anglais), Uva del mar (espagnol)[1] (Coccoloba uvifera) est une plante arbustive du genre Coccoloba et de la famille des Polygonaceae. Elle doit son nom de Raisinier bord de mer à ses fructifications ressemblant superficiellement à des grappes de raisins.

Description[modifier | modifier le code]

Le raisinier est un arbuste ou petit arbre poussant sur les plages en bordure de rivage, à côté des cocotiers au niveau des tropiques en Amérique et dans les Caraïbes. Il peut atteindre une hauteur de 8 mètres. Il est extrêmement résistant au sel et aux embruns, mais ne tolère pas le gel, ce qui limite son extension vers le nord, à la latitude de la Floride.

Le fruit du raisinier est une drupe[a], comestible. Il est formé de l'ensemble de sépales accrescents, épaissis et colorés.

Au Japon, le terme « raisin de mer » (海葡萄, umibudō?) est également utilisé, bien que plus souvent employé pour désigner la Caulerpa lentillifera que l'on trouve dans la cuisine d'Okinawa (cuisine japonaise).

Histoire[modifier | modifier le code]

Coccoloba uvifera serait la première plante américaine que Christophe Colomb aurait trouvé, en débarquant le 12 octobre 1492, sur l’île de San Salvador dans les Bahamas[2].

Gastronomie[modifier | modifier le code]

Dans les Îles du Nord de la Caraïbe, les fruits du raisinier entrent dans la composition de certains rhums arrangés et nombreux sont les insulaires qui les grignotent lorsqu'ils sont bien mûrs. On peut également en faire une confiture.

Galerie[modifier | modifier le code]

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il contient donc un noyau, contrairement au fruit de Vitis vinifera qui contient des pépins.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fabrice et Valérie Le Bellec, Le verger tropical : Cultiver les arbres fruitiers, Orphie, , 266 p. (ISBN 978-2-87763-384-0)
  2. Renée-Paule Yung-Hing, « DES BONSAI TROPICAUX - UNE APPROCHE MARTINIQUAISE » [archive], Tropik bonsai club - Martinique, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bush, Charles S. and Julia F. Morton. 1969. Native Trees and Plants for Florida Landscaping. Bulletin No. 193, Department of Agriculture - State of Florida.

Liens externes[modifier | modifier le code]