Coccidiose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les coccidioses sont des parasitoses fréquentes et cosmopolites causées par des coccidies, organismes unicellulaires de l'embranchement des Apicomplexes qui, au moins à un stade de leur développement, se développent dans l'intestin d'animaux (vertébrés ou non).

En pathologie[1], le terme « coccidiose » est un terme générique qui s'applique aux infections digestives, à transmission orofécale, provoquant des diarrhées aqueuses parfois sévères avec déshydratation (chez l'humain cryptosporidioses, isosporoses, cyclosporose), et non aux infections tissulaires (chez l'humain toxoplasmose, sarcocystose), qui sont appelées par leurs noms propres.

De nombreuses autres espèces animales peuvent être touchées : par importance économique, surtout les oiseaux [2], les lapins, les veaux[3], les chats et chiens[4], les chèvres, l'écureuil roux européen[5]...

Diagnostic et traitement[modifier | modifier le code]

L'observation des selles au microscope (examen parasitologique des selles) ou une prise de sang (sérologie).

Les principales mesures sont prophylactiques. Les médicaments utilisés contre les coccidioses sont des antibiotiques (sulfamides, fluoroquinolones, rifamycines).

Notes et références[modifier | modifier le code]