Coccidioïdomycose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la médecine
Cet article est une ébauche concernant la médecine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.


La coccidioïdomycose, également connue sous le nom de fièvre de la vallée (valley fever), fièvre de la vallée de San Joaquin, fièvre de la vallée de Californie ou encore fièvre du désert est une infection mycosique causée par le champignon Coccidioïdes immitis ou le Coccidioïdes posadasii[1]. Elle est endémique du sud-ouest des États-Unis (Californie, Nevada, Utah, Arizona, Nouveau-Mexique, Texas), et du nord-ouest du Mexique[2].

C. immitis se trouve dans le sol de certaines régions du sud-ouest des États-Unis, dans le nord du Mexique, et dans certaines parties d'Amérique centrale et d'Amérique du sud. Dormant durant les longues périodes de sécheresses, il se développe comme les moisissures, avec de long filaments qui diffusent des spores dans l'air quand arrive la pluie. Les spores, connues sous le nom d'arthroconidia, sont éparpillées dans l'air lorsque les sols secs sont remués pour certaines activités humaines (construction, agriculture, etc.). L'infection est causée par l'inhalation de ces particules. La maladie n'est pas contagieuse.

La coccidioïmycose, dans un premier temps, se manifeste comme une infection respiratoire aiguë, pouvant s'apparenter à une pneumonie d'intensité très variable. Elle est à développement limité, et est due à l'inhalation des spores.

Elle peut, dans un second temps, devenir une maladie chronique progressive, sévère et virulent.

Cycle de vie du champignon[modifier | modifier le code]

Le champignon C. immitis possède un cycle hétéromorphe : une phase haploïde saprophytique dans le sol et une phase infectieuse.

À la télévision[modifier | modifier le code]

Cette maladie fournit le point de départ de l'épisode 9 de la saison 1 de la série "Bones" intitulé "Joyeux Noël !".

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Walsh TJ, Dixon DM, Spectrum of Mycoses. In: Baron's Medical Microbiology (Baron S et al, eds.), Jefferson, Univ of Texas Medical Branch, , 4e éd., relié (ISBN 0-9631172-1-1, LCCN 95047668, lire en ligne)
  2. (en) Hector R, Laniado-Laborin R, « Coccidioidomycosis--a fungal disease of the Americas. », PLoS Med, vol. 2, no 1,‎ , e2 (PMID 15696207, DOI 10.1371/journal.pmed.0020002)