Cobra cracheur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cobra cracheur
Nom commun ou
nom vernaculaire ambigu :
L'appellation « Cobra cracheur » s'applique en français à plusieurs taxons distincts. Page d'aide sur l'homonymie
Cobra cracheur rouge (Naja pallida)
Cobra cracheur rouge (Naja pallida)
Taxons concernés

L'expression Cobra cracheur est le nom vernaculaire donné à certains serpents de la famille des Elapidae appartenant au genre Naja ou Hemachatus qui projettent leur venin à distance pour se défendre en aveuglant leur agresseur en vue de pouvoir prendre la fuite.

Défense et attaque[modifier | modifier le code]

Considéré au début comme une fable indienne et africaine, le crachat de venin est documenté en 1827 par Heinrich Boie.

Le venin n'est employé de cette manière que pour se défendre d'une espèce autre qu'un cobra (ce dernier ayant une protection au niveau des yeux) et ainsi pouvoir prendre la fuite. Le venin est projeté de manière très précise et à une grande distance (jusqu'à 3 mètres). Il est inoffensif sur une peau saine et provoque une importante inflammation des yeux et peut provoquer une cécité temporaire de quelques jours si les yeux ne sont pas lavés. Il a été recensé une cécité définitive chez certaines personnes au Nigéria, mais cela reste spécifique à une espèce (le cobra cracheur à cou noir) [1].

L'attaque des proies reste identique aux autres cobras, qui consiste à les mordre pour leur inoculer leur venin, qui est la seule méthode permettant de les tuer.

Espèces[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. « Cobra - Les serpents cracheurs », sur http://www.larousse.fr, Encyclopédie Larousse en ligne (consulté le 3 mai 2015)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :