Coach sportif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Photo illustrant le travail pédagogique de la coach dans l'utilisation d'un Bosu balance.

Un coach sportif ou entraîneur personnel est un professionnel chargé d'assister des personnes dans leur entraînement physique. Il motive ses élèves et les aide à se fixer des objectifs en leur apportant son expertise sur la faisabilité. Les coaches évaluent les points forts et les faiblesses de leurs élèves ainsi que leur forme physique. Ces évaluations sont de préférence réalisées avant et après un programme d'exercices (macro-cycle) pour mesurer l'amélioration de la condition physique. Ils peuvent également informer leurs clients sur leur bien-être, leur santé en général et leur donner des directives sur la nutrition. Un coach sportif est issu d'une formation qualifiante généraliste des métiers de la forme (fitness). Si un formateur soupçonne chez l'un de ses clients une condition physique incompatible avec un programme d'exercices, il doit renvoyer le client vers un professionnel de la santé pour le dédouanement préalable[1].

Objectifs[modifier | modifier le code]

Coach sportif évaluant une élève, ses objectifs et ses besoins afin d'élaborer un programme d'entraînement

Le premier objectif pour un coach sportif personnel est d'améliorer la forme physique et, plus généralement, la santé de tous.

La prescription d'exercices physiques peut améliorer la performance physique, permettre de lutter contre les maladies cardiaques, avec des résultats positifs sur la santé en général[2]. La décision de faire appel à un coach sportif peut être liée à un de ces facteurs ou à la motivation et au besoin de soutien physique ou mental. Un coach sportif apporte une attention toute particulière à ses élèves sur le choix des exercices, les routines d'entraînement, la nutrition et éventuellement leur régime alimentaire.

Peu d'études ont mesuré l'impact des entraînements sur les hommes. En revanche, chez les femmes, il a été démontré que les exercices sur des modèles de comportement améliorent sensiblement l'équilibre (balance décisionnelle) et accroissent  la confiance à l'exercice face à d'autres contraintes de temps (planification de l'auto-efficacité)[3]. Le coaching sportif permet d'acquérir davantage de force, de suivre des entraînements plus intensifs et favorise une perception plus élevée de l'effort chez les femmes. Même si les femmes qui travaillent avec des coaches sportifs choisissent des charges plus lourdes que celles qui n'en bénéficient pas, les charges utilisées restent encore en deçà des pourcentages de charge recommandés[4].

Caractéristiques du métier[modifier | modifier le code]

La profession n'est généralement pas réglementée par le lieu d'exercice de la profession. Les coaches sportifs peuvent travailler dans des installations de remise en forme, à domicile ou chez leur client, en plus de la vidéo en direct (également appelé "Coaches sportifs virtuels")[5], ou à l'extérieur. Presque tous les coaches sportifs ont été au préalable "instructeurs sportifs" dans des clubs de fitness (ou centres de remise en forme)[6]. Le secteur n'est pas réglementé en France.

Les coaches sportifs peuvent se spécialiser dans un certain type d'entraînement (Crossfit, HIIT...). En général, la plupart des coaches sportifs prescrivent des exercices liés à l'exercice en aérobie, l'exercice de résistance, et/ou la souplesse. Avec un entraînement constitué d'exercices en aérobie, ils déterminent les exercices, leur durée et leur fréquence. Pour la résistance, ils prescrivent le type d'exercice, le nombre de sessions, le volume, la période de repos, la fréquence et l'intensité[2]. Les coaches sportifs peuvent également être impliqués dans la prescription des routines d'étirement ou autres. Certains font des recommandations en matière de nutrition et de supplémentation, ce qui suscite auprès des nutritionnistes une polémique sur le champ de leur pratique et de l'absence de formation en la matière[7].

Accréditation[modifier | modifier le code]

Séance de coaching sportif en extérieur

L'accréditation du coach sportif est le processus qui permet la certification des compétences requises pour exercer en qualité de coach sportif. Les normes de qualification pour les coaches sportifs varient entre les pays.

France[modifier | modifier le code]

En France, une des formations suivantes[8] permet de dispenser des cours sportifs :

  • Le brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, avec une spécialité" activités gymniques, de la forme et de la force" (BPJEPS),
  • Un brevet d'État des métiers de la forme (BEMF),
  • Un diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques "Métiers de la forme" (DEUST).
  • Science technique des activités physiques et sportives (STAPS)

Ces diplômes permettent d'obtenir une carte professionnelle (inscription sur https://eaps.sports.gouv.fr/)

Aucun diplôme ou titre ne permet de certifier les compétences techniques requises pour être coach sportif. S'il n'existe pas à proprement parler un diplôme "coach sportif", l'encadrement rémunéré d'une activité sportive ne peut pour autant se faire sans un diplôme d'État reconnu et enregistré au répertoire national des certifications professionnelles.

À ce titre l'article L.212-8 du Code du sport rappelle :

« Est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende le fait pour toute personne

1° D'exercer contre rémunération l'une des fonctions de professeur, moniteur, éducateur, entraîneur ou animateur d'une activité physique ou sportive ou de faire usage de ces titres ou de tout autre titre similaire sans posséder la qualification requise au I de l'article L. 212-1 ou d'exercer son activité en violation de l'article L. 212-7 sans avoir satisfait aux tests auxquels l'autorité administrative l'a soumise ;

2° D'employer une personne qui exerce les fonctions mentionnées au premier alinéa de l'article L. 212-1 sans posséder la qualification requise ou d'employer un ressortissant d'un État membre de la Communauté européenne ou d'un État partie à l'accord sur l'Espace économique européen qui exerce son activité en violation de l'article L. 212-7 sans avoir satisfait aux tests auxquels l'autorité administrative l'a soumis. »

indépendamment de ce que dit la loi :

  • certains sites proposant de vous mettre en relation avec des coaches sportifs prétendant que le terme de "coach sportif" n'existant pas juridiquement, sa pratique ne nécessite pas de diplôme.
  • Dans le cadre d'un achat d'un programme d'entraînement sur Internet, votre fournisseur n'a pas d'obligation légale (uniquement morale) d'être un coach. Et nombreux sont les "faux coaches" proposant des programmes sans compétences validées. Il est recommandé d'exiger leur carte professionnelle.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  Références[modifier | modifier le code]

  1.  Earle, Roger (2004).
  2. a et b Kraemer, WJ.
  3. Fischer DV, Bryant J. Effect of certified personal trainer services on stage of exercise behavior and exercise mediators in female college students.
  4. Ratamess NA, Faigenbaum AD, Hoffman JR, Kang J. Self-selected resistance training intensity in healthy women: the influence of a personal trainer.
  5. Johnny Diaz, « South Floridians giving webcam workouts rave reviews »,
  6. http://www.bls.gov/oco/ocos296.htm
  7. Frances H. Q., « Sport in Society: Cultures, Commerce, Media, Politics », Taylor & Francis, vol. 12, no 3,‎ , p. 375 (DOI 10.1080/17430430802673726, lire en ligne)
  8. « FAQ - Coaching sportif », sur coachenko.com, (consulté le 28 août 2016)