Clymène (Océanide)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clymène.

Dans la mythologie grecque, Clymène est une Océanide, fille d'Océan et de Téthys. Elle apparaît dans de nombreux récits contradictoires, qui la font :

  1. Épouse du Titan Japet (à la place de Thémis), de qui elle aurait eu Prométhée, Épiméthée, Atlas[1], ainsi qu'Hespéros et Ménétios selon les sources ; elle est alors confondue avec l'Océanide Asia ;
  2. Épouse de Prométhée (à la place de Pronoia) et mère de Deucalion[2] ;
  3. Mère de Phaéton et des Héliades, conçus avec Hélios (le Soleil)[3] ;
  4. Mère de Mnémosyne par Zeus d'après Hygin[1].

« À Clymène » est un poème de Paul Verlaine dans le recueil Les Fêtes galantes.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Hygin, Fables [détail des éditions] [(la) lire en ligne], préface.
  2. Catalogue des femmes [détail des éditions], fr. 4 MW (= 5 Most). Le fragment est issue d'une scholie à l’Odyssée (X, 2), qui rapporte que la plupart des auteurs faisaient de Clymène la mère de Deucalion, mais qu'Hésiode citait plutôt « Prynoé » (variante probable de Pronoia).
  3. Pseudo-Hésiode (Astronomie ?), fr. 261a Most.