Clyde Stubblefield

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stubblefield.
Clyde Stubblefield
Clyde-Stubblefield-june-24-2005.jpg
Clyde Stubblefield en 2005.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
MadisonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Instruments
Genre artistique
Site web

Clyde Stubblefield (né le à Chattanooga au Tennessee et mort le à Madison (Wisconsin)[1]) est un batteur américain, surtout connu pour son travail avec James Brown.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les enregistrements qu'il a réalisé avec James Brown sont considérés comme des standards du funk, particulièrement Cold Sweat, There Was a Time, I Got the Feelin', Say It Loud - I'm Black and I'm Proud, Ain't It Funky Now, Mother Popcorn, ainsi que l'album Sex Machine et le single Funky Drummer[2]. Ce titre contient un solo de batterie de 20 secondes qui fait partie des morceaux les plus utilisés en tant que sample dans les morceaux de hip-hop[3],[4], mais pour cela il n'a touché aucune redevance[3],[5]. Il est parfois qualifié à ce sujet de « the World's Most Sampled Drummer » (« le batteur le plus samplé au monde »)[4],[6] ou « batteur le plus samplé de l'histoire »[7].

Il rejoint le groupe de James Brown en 1965 à l'âge de 22 ans, et joue pour lui durant les six années qui suivent[8]. Par la suite il se produit avec des musiciens tels que le clavier Steve Skaggs, le guitariste Cris Plata, le violiniste de jazz Randy Sabien, et enregistre avec Bootsy Collins, Maceo Parker et "Jabo" Starks[9].

Il réalise un album solo en 1997 intitulé The Revenge of the Funky Drummer, produit par Richard Mazda (en)[10].

Il est nommé batteur de l'année en 1990 par le magazine Rolling Stone, et reçoit en 2013 une récompense de la firme Yamaha[11].

En 2009 il est en attente d'une greffe de poumon, et est sous dialyse[12]. Ses amis musiciens organisent des collectes pour le soutenir financièrement et faire face aux importants frais médicaux[13].

Il meurt en février 2017 d'une insuffisance pulmonaire[14],[15].

Discographie[modifier | modifier le code]

En tant que leader[modifier | modifier le code]

  • The Revenge of the Funky Drummer (1997)
  • The Original Funky Drummer Breakbeat Album (2002)
  • The Original (2003)

En tant que co-leader[modifier | modifier le code]

  • Find the Groove (2001)
  • Come Get Summa This (2006)

En tant que sideman[modifier | modifier le code]

avec Fred Wesley
  • Funk for Your Ass (2008)
avec James Brown selected works
avec The J.B.'s
  • Bring the Funk on Down (1999)
avec Ben Sidran
avec Garbage

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Clyde Stubblefield, James Brown's 'Funky Drummer,' Dead at 73 », sur rollingstone.com
  2. (en) « The Track That Built Hip-Hop: James Brown Band's Clyde Stubblefield's Funky Drummer », sur amoeba.com,
  3. a et b (en) https://www.nytimes.com/2011/03/30/arts/music/clyde-stubblefield-a-drummer-aims-for-royalties.html?_r=0
  4. a et b (en) http://www.drummerworld.com/drummers/Clyde_Stubblefield.html
  5. (en) « Clyde Stubblefield, the "Funky Drummer," on Playing With James Brown and Getting Sampled By Hip-Hop Greats », sur sfweekly.com
  6. (en) « Clyde Stubblefield, James Brown's 'Funky Drummer,' Dead at 73 », sur Rollingstone,
  7. « Mort de Clyde Stubblefield, le batteur le plus samplé de l’histoire », sur Le Monde,
  8. Famous Wisconsin Musicians, Susan Masino, Badger Books Inc., 2003 (ISBN 9781878569882)
  9. (en) « Clyde Stubblefield: The hardest-working man in Madison »,
  10. (en) http://www.allmusic.com/album/the-revenge-of-the-funky-drummer-mw0000039377
  11. (en) « Yamaha Honors Funky Drummers Starks And Stubblefield At 2013 Wisconsin State Music Conference », sur usa.yamaha.com
  12. http://host.madison.com/news/battling-the-blues-he-beat-cancer-but-now-r-b/article_cfad7c61-c97d-55ce-99ea-398b6d9945bb.html
  13. https://www.moderndrummer.com/2007/05/clyde-stubblefield/#_
  14. (en) « Madison funk music legend Clyde Stubblefield dies at 73 »,
  15. (en) http://www.billboard.com/articles/news/7694281/clyde-stubblefield-james-brown-funky-drummer-dies-at-73

Liens externes[modifier | modifier le code]