Cluster maritime

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cluster.

Le cluster, concept économique anglo-saxon, est un ensemble d'informations et de services mis en commun au travers d'une entité sur un territoire donné afin de créer un système qui ait un sens aussi bien pour les participants que pour les clients de cette organisation.

Clusters maritimes à travers le monde[modifier | modifier le code]

Ce concept apparu au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, s'est développé à travers toute la planète sur des étendues spatiales très variables comme pour ces deux pays, mais également pour des régions plus petites tel que le London’s Maritime Services Cluster ou le Cowes Marine Cluster, des régions tel qu'au Canada la Technopole Maritime du Québec[1], d'autres pays tel que le Norway's Maritime Cluster ou le Finnish Maritime Cluster, des régions éparses associées tel au sein de Interregional Maritime Cluster (InterMareC) ou même l'Europe avec l'EU Maritime Clusters.

Cluster maritime français[modifier | modifier le code]

Crée en à l'initiative de l’Institut français de la mer, cette association regroupe plus de 300 entreprises et fédérations professionnelles du monde maritime en France [2]. Ce groupe d’influence compte déjà de nombreux poids lourds parmi ses membres : la Marine nationale, DCNS, les Chantiers de l'Atlantique, la CMA CGM, l’Association française de droit maritime, Maersk France, Louis-Dreyfus Armement

L'objectif est simple, il s’agit « d’avoir une approche globale du secteur, de l’apprécier dans toutes ses composantes et de le mesurer aux autres secteurs nationaux et à ses homologues étrangers » nous dit Francis Vallat président de l’Institut Français de la Mer.

Les activités maritimes sont très différentes : entre le pêcheur, l’ingénieur d’IFREMER, l’avocat maritime, les agents du Bureau Veritas il y a certes la mer en commun, mais il est difficile d’apprécier leur apport à une finalité commune : l’activité maritime. Le cluster est précisément là pour faciliter une démarche intellectuelle englobante qui aboutisse à ce résultat. Inspiré des modèles néerlandais et britannique, il a pour mission de développer des synergies entre les différents secteurs d’activité liés à la mer et de les promouvoir en France et à l’étranger.

Cluster maritime luxembourgeois[modifier | modifier le code]

Le Cluster maritime luxembourgeois est une association sans but lucratif créée en . Elle fait suite à un groupe de travail lancé par le Ministre luxembourgeois de l'Économie et du Commerce extérieur, Jeannot Krecké.

Les activités du Cluster maritime luxembourgeois englobent une série d'actions au service du secteur maritime national. La structure des membres reflète la réalité du secteur maritime luxembourgeois: des armateurs, des banques, des conseillers, des assureurs, des avocats et le pavillon luxembourgeois, géré par le Commissariat aux Affaires Maritimes. Deux acteurs majeurs du dragage implantés au Luxembourg promeuvent également l'initiative: le groupe Jan de Nul et Deme. CFL Cargo et CFL Multimodal, deux entreprises ferroviaires font également partie du Cluster maritime puisqu'elles contribuent au désenclavement du Luxembourg grâce aux navettes quotidiennes qui desservent les grands ports de la Mer du Nord comme Anvers, Rotterdam et Zeebruges, tous situés dans un rayon de 300 kilomètres. Avec la plateforme de Bettembourg, le Luxembourg et la Grande Région disposent d'un port sec d'envergure.

Le Luxembourg participe également aux opérations de lutte anti-piraterie dans la Corne de l’Afrique. Deux avions de surveillance maritime de type MERLIN III (en) ont été dépêchés fin aux Seychelles. C’est la première fois dans son histoire que le pays prend part à une opération maritime militaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le pari ambitieux du cluster maritime du Québec : état de la situation et politiques publiques par David Doloreux et Yannik Melançon, Géographie, économie, société 4/2006 (Vol. 8), p. 467-480 disponible sur Cairn.info
  2. Cluster Maritime Français

Article connexe[modifier | modifier le code]