Clubs champions du monde de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cette liste comprend les clubs de football champions du monde FIFA.

Selon la Fédération internationale de football association (FIFA), les compétitions internationales officielles sont des compétitions organisées (pour les clubs ou les équipes nationales) da la Fifa ou d'une association affilié à elle c'est-à-dire - Asian Football Confederation (AFC), Confédération Africaine de Football (CAF), Confederation of North, Central America and Caribbean Association Football (CONCACAF), Confederación Sudamericana de Fútbol (CONMEBOL), Oceania Football Confederation (OFC), Union of European Football Associations (UEFA), ou par des fédérations affiliées (championnats et coupes nationaux).[1],[2],[3],[4]

Compétitions[modifier | modifier le code]

Coupe Intercontinentale 1968.

Les tournois officiels valides pour le titre de club champion du monde légitime selon la FIFA sont[5] :

Les gagnants étaient considérés comme champions du monde de facto[7]. En 2017, la FIFA a officiellement reconnu (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le même statut que les vainqueurs de la Coupe du monde des clubs de la FIFA, disons avec le titre officiel (c'est-à-dire reconnu et conféré avec note officielle comme valide par elle)[8] de clubs de football champions du monde FIFA[9],[10]. Les experts du football s'accordent à dire que la Coupe intercontinentale est la compétition de football plus fascinant qui ait jamais existé grâce à l'équilibre (dans les matches et économique) et aux règles des joueurs étrangers qui ont progressivement favorisé les équipes européennes et affaibli les équipes sud-américaines;[11],[12] aussi les statistiques (Report 2017) le confirment[5].

  • Coupe du monde des clubs de la FIFA - Après une première édition en 2000 et une autre annulée en 2001, la compétition alors dénommée Championnat du monde des clubs de la FIFA prend en 2005 la suite de la Coupe intercontinentale qui oppose depuis 1960 les clubs champions d'Europe et d'Amérique du Sud. En 2006, elle prend le nom de Coupe du monde des clubs de la FIFA. L'épreuve se déroule alors tous les ans. Le trophée vaut le titre mondial[13]; le règlement prévoit que l'équipe gagnant est primè aussi avec un certificat avec l'écriture: "Fifa world champions"[14]. En Europe, le tournoi est presque ignoré par les médias, notamment à cause de son niveau sportif, jugé inférieur à la Coupe intercontinentale, alors même que les équipes se rencontraient auparavant dans un match unique au Japon (et même avant), les jeux étaient caractérisés par un combat à armes égales. L'ouverture du marché mondial du football a changé l'équilibre. De nos jours, les meilleurs joueurs de football Sud-Américains jouent généralement pour les Européens[15].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Logo de la Coupe du monde des clubs de la FIFA 2017.
Club Fédération Trophées Coupe Intercontinentale Coupe du monde des clubs
Real Madrid Drapeau de l'Espagne Espagne 7 3 (1960, 1998, 2002) 4 (2014, 2016, 2017, 2018)
AC Milan Drapeau de l'Italie Italie 4 3 (1969, 1989, 1990) 1 (2007)
CA Peñarol Drapeau de l'Uruguay Uruguay 3 3 (1961, 1966, 1982)
Nacional Drapeau de l'Uruguay Uruguay 3 3 (1971, 1980, 1988)
Boca Juniors Drapeau de l'Argentine Argentine 3 3 (1977, 2000, 2003)
São Paulo FC Drapeau du Brésil Brésil 3 2 (1992, 1993) 1 (2005)
Inter Milan Drapeau de l'Italie Italie 3 2 (1964, 1965) 1 (2010)
Bayern Munich Drapeau de l'Allemagne Allemagne 3 2 (1976, 2001) 1 (2013)
FC Barcelone Drapeau de l'Espagne Espagne 3 3 (2009, 2011, 2015)
Santos FC Drapeau du Brésil Brésil 2 2 (1962, 1963)
Independiente Drapeau de l'Argentine Argentine 2 2 (1973, 1984)
Ajax Amsterdam Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 2 2 (1972, 1995)
Juventus FC Drapeau de l'Italie Italie 2 2 (1985, 1996)
FC Porto Drapeau du Portugal Portugal 2 2 (1987, 2004)
Manchester United Drapeau de l'Angleterre Angleterre 2 1 (1999) 1 (2008)
SC Corinthians Drapeau du Brésil Brésil 2 2 (2000, 2012)
Racing Club Drapeau de l'Argentine Argentine 1 1 (1967)
Estudiantes de La Plata Drapeau de l'Argentine Argentine 1 1 (1968)
Feyenoord Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 1 1 (1970)
Atlético Madrid Drapeau de l'Espagne Espagne 1 1 (1974)
Club Olimpia Drapeau du Paraguay Paraguay 1 1 (1979)
Flamengo Drapeau du Brésil Brésil 1 1 (1981)
Grêmio Drapeau du Brésil Brésil 1 1 (1983)
River Plate Drapeau de l'Argentine Argentine 1 1 (1986)
Étoile rouge de Belgrade Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie 1 1 (1991)
Vélez Sarsfield Drapeau de l'Argentine Argentine 1 1 (1994)
Borussia Dortmund Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1 1 (1997)
SC Internacional Drapeau du Brésil Brésil 1 1 (2006)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Selon le statut de la FIFA, les compétitions officielles sont celles des équipes représentatives organisées par la FIFA ou par toute confédération. Les équipes représentatives sont généralement des équipes nationales mais également des équipes de clubs représentant une confédération dans les compétitions interconfédérales ou une association membre dans les compétitions confédérales. cfr. « FIFA Statutes » p. 5. cfr. « Statistical kit FIFA Club World Cup UAE 2018 » p. 13. cfr. « 2018/19 UEFA Champions League regulations »p. 10.
  2. « FIFA Statute », Fédération Internationale de Football Association, Zurich,‎ , p. 5, 19-21, 33-35, 37, 44, 74 (lire en ligne [PDF])
  3. Selon les règlements de la FIFA, intégrés au statut de la Fédération, les "compétitions officielles" peuvent être définies comme celles organisées sous les auspices de la FIFA, de ses confédérations ou de ses associations membres. cfr. « REGULATIONS on the Status and Transfer of Players 2016 »
  4. Selon les règlements de la FIFA, intégrés au statut de la Fédération, les "matchs officiels" peuvent être définis comme ceux des matches de championnats nationaux, des coupes nationales et internationales de clubs, les matches amicaux et de test étant exclus. cfr. « LAWS OF THE GAME 2015/16 »
  5. a et b « FIFA Club World Cup 2017 - History », Fédération Internationale de Football Association, Zurich,‎ , pages 15, 40, 41, 42. (lire en ligne [PDF])
  6. Toyota Cup : en référence au sponsor Toyota de l'évènement de 1980 à 2004.
  7. « We are the champions », Fédération Internationale de Football Association,‎ (lire en ligne)
  8. Le mot officiel est utilisé pour désigner ce que est émane des autorités compétentes ou publiquement reconnu par l'autorité elle-même. cfr. .larousse.fr, « officiel, officielle » Est synonyme de approuvé, valide. cfr. unicaen.fr, « Dictionnaire Electronique des Synonymes »
  9. « FIFA Club World Cup 2017 - History », Fédération Internationale de Football Association, Zurich,‎ , pages 15, 40, 41, 42. (lire en ligne [PDF])
  10. Bien qu'elle ne favorise pas l'unification statistique des tournois, la FIFA est la seule organisation ayant compétence mondiale sur les confédérations continentales et, par conséquent, la seule à pouvoir conférer un titre de ce niveau, ergo, le titre attribué par la fédération mondiale elle-même aux vainqueurs de la Coupe Intercontinental est officiellement un titre mondial de la FIFA. cfr. « FIFA Statutes » p. 19. cfr.
  11. (en) « Balance that no longer exists; in today's globalised market the best players South Americans are representing the European champions teams. », sur le site de ESPN, .
  12. (it) « La Coppa Intercontinentale, il trofeo più prestigioso », sur calcio-nostalgia-ita.site123.me, .
  13. « FIFA Club World Championship TOYOTA Cup 2005 », Fédération Internationale de Football Association, Zurich,‎ , pages 5, 19. (lire en ligne [PDF])
  14. « FIFA Club World Cup 2017 », Fédération Internationale de Football Association, Zurich,‎ (lire en ligne [PDF])
  15. (en) « Gremio focused on outscoring not outplaying Madrid in Club World Cup final », sur le site de ESPN, .