Club pour le vieux Prague

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Club pour le vieux Prague
Logo de l’association
Siège de Club à Prague
Cadre
Forme juridique Association
But Défense et sauvegarde du patrimoine pragois
Zone d’influence Prague
Fondation
Fondation
Fondateur Alfred Slavík
Identité
Siège Mostecká 56/1 - Prague 1
Présidente Kateřina Bečková
Site web http://www.zastarouprahu.cz

Le Club pour le vieux Prague, en tchèque Klub Za starou Prahu, est une association, qui depuis sa création en 1900, est vouée à la protection des monuments et des sites patrimoniaux pragois. Il a son siège à l'entrée du Pont Charles, côté Malá Strana.

Il intervient à l'occasion de graves menaces qui pèsent sur des bâtiments ou sur des projets immobiliers, qui ne sont pas compatibles avec le contexte architectural et historique de Prague. Pour cette mission, le Club s'adjoint l'expertise d'un certain nombre de ses membres et experts. Il publie deux fois par an un bulletin, Za Starou Prahu.

Chaque année il décerne le prix de la nouvelle meilleure construction en milieu historique, Cena za novou stavbu v historickém prostředí.

Le conseil de l'association est composé principalement d'historiens de l'art, d'architectes et d'urbanistes.

Vue panoramique du pont Charles (en hiver)

Histoire du Club[modifier | modifier le code]

Le Club[1] a été fondé le 28 janvier 1900, au moment où de nombreuses parcelles du centre historique de Prague étaient menacées par les réaménagements induits par l'assainissement de la ville décrété par Joseph II, en 1882 (pražská asanace)[2].

À partir de 1910, le Club publie son propre magazine. Ses missions et actions incitent et font émerger des associations identiques dans d'autres villes tchèques.

Le Club a survécu à la Seconde Guerre mondiale et a su défendre son indépendance durant la période communiste. Depuis 1989, le club se concentre principalement sur la protection des monuments en amont des projets urbains et promotionnels.

Littérature[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Klub Za starou Prahu, cent et 2 ans, de Kateřina Bečková et Richard Biegel, Association pour la sauvegarde et la mise en valeur du Paris historique, traduit en français par Barbora Lištíková (ISBN 978-2-909653-10-5)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.digital-guide.cz/fr/realie/architecture-praguoise/le-club-du-vieux-prague/
  2. A la fin du 19e siècle, l’état de grande insalubrité de certains îlots du centre ville, notamment le quartier juif, conduit l'empereur Joseph II et le conseil municipal à mener une grande opération d'assainissement (asanace), qui aboutit à la destruction de parcelles entières. Les ruelles deviennent de larges rues bordées d'immeubles bourgeois. La plus emblématique d'entre elles est la rue de Paris (Pařížská ulice), qui part de la place de la Vieille-Ville. Dans le quartier juif, seuls les synagogues historiques et le vieux cimetière échappèrent à cette réhabilitation urbaine.