Club des Trente (Bretagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Club des Trente.
Club des Trente
Histoire
Fondation
Cadre
Type

Le Club des Trente est un club de réflexion et d'action au service de la Bretagne qui regroupe une soixantaine de grands patrons bretons. On peut citer par exemple François Pinault (Kering), Alain Glon, Louis Le Duff (groupe Le Duff avec Brioche dorée ou Pizza del Arte), Daniel Roullier (groupe Roullier), Vincent Bolloré, Georges Coudray (Crédit mutuel de Bretagne). Né en 1973, à l'initiative, entre autres, d'Yves Rocher[1] sur le modèle du Comité d'étude et de liaison des intérêts bretons, il tient deux ou trois réunions plénières par an plus des réunions en comité restreint. En 2009, Claude Guillemot (Ubisoft) a succédé à Jacques Verlingue (assureur) à la présidence du Club des Trente.

Le fonctionnement de ce club sans structure juridique et dont les membres parlent peu de leur activité en son sein reste mal connu[2]. Il exerce cependant du lobbying pour le prolongement de la ligne du TGV Atlantique jusqu'à Rennes[3], pour l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes[4] et pour le lancement de Passeport Bretagne aidant les jeunes entrepreneurs bretons[5].

L'origine du nom est dû à Jean-Pierre Le Roch en référence au combat des Trente, duel qui se déroula à côté de Ploermel le 27 mars 1351 pendant la guerre de Succession de Bretagne, opposant les clans de Jean de Montfort et de Charles de Blois[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christian Roudaut, « Le lobby breton drague la République », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. Annick Cojean, «  Le club des trente patrons bretons » », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  3. Lettre de soutien du Club des Trente au LGV
  4. « Réseau : le Club des Trente réclame l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes », dans Ouest-France entreprise, 19 décembre 2012, consulté sur www.entreprises.ouest-france.fr le 22 décembre 2012
  5. « Les patrons bretons s'entraident pour conquérir le monde », sur FIGARO, (consulté le 24 septembre 2019)
  6. « Patrons bretons. Les combats des Trente », Le Telegramme,‎ (lire en ligne, consulté le 24 juillet 2017)

Bibliographie[modifier | modifier le code]