Club sportif international

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Club Sportif International)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CSI.
Club sportif international

Généralités
Fondation 1905
Couleurs Noir et blanc, avec des rayures en long.
Noir avec ceinture blanche
Siège 5, rue de la Révolte Neuilly-sur-Seine
27, rue Vivienne Paris
Président Paul Bor, fondateur
Sections anciennes cyclisme
football

Le Club sportif international (CSI) est à l'origine un club omnisport français, qui par la suite ne conservera que la section cyclisme sur route, rival du Vélo Club de Levallois pendant l'entre-deux-guerres.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le C.S.I. est fondé en 1905 par Paul Bor, coureur cycliste. Le maillot du club est noir et blanc, avec des rayures en long. Un propriétaire de chevaux de courses, M. Ledat, avait adopté ces couleurs. Le club les abandonne par la suite pour adopter le maillot noir avec ceinture blanche. Une équipe de football fait partie du club. Après la Première Guerre mondiale, il a fallu rebâtir. Le C.S.I. ne l'est qu'en 1920, avec la présidence d'Omer Samyn[1]. Le C.S.I. est sponsorisé par Baggi-Samyn.

En 1924, le Vélo Club du Château Rouge fusionne avec le C.S.I.[2].

En 1924, le club est champion de France des sociétés (clubs) ; en 1928, Fernand Bellenger devient son président. Le palmarès du club s'enrichit chaque année de nouvelles victoires. La grande année de gloire du C.S.I. est l'année 1932 avec les championnats de France amateurs et indépendants revenant à Bono et le championnat des sociétés.

Mithouard gagne Paris-Évreux et Paris-Argentan en 1932 et gagne Bordeaux-Paris en 1933. Vey gagne, en 1933, comme Noret, l'année précédente, le Critérium des « Comingmen » sur la piste de Montlhéry et remporte le « Grand Prix Cyclo-Sport ». On voit apparaître le nom de Level qui gagne la dernière étape du « Grand Prix Wolber » et se révèle un grimpeur courageux dans le Tour de France. En 1933, le C.S.I est dirigé par Henri Pélissier et gagne deux championnats de France : le championnat de France militaire de vitesse avec Beaufrand, et le championnat de France des sociétés (des clubs). Le C.S.I. est équipé par les cycles Lutetia. Noret gagne Bordeaux-Paris en 1934.

Présidents[modifier | modifier le code]

Coureurs ayant couru sous les couleurs du CSI[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Champion de France des sociétés (clubs) - 1924[13], 1925, 1931, 1932, 1933, 1936, 1937, 1938, 1941[14]
  • Championnat de France sur route amateur - 1931, 1934
  • Challenge Paris-Banlieue 1932
  • Challenge de Paris - 1933
  • Paris-Douai amateur - Challenge Unico 1927, attribué à la société (club) ayant les 3 coureurs les mieux classés

Courses organisées[modifier | modifier le code]

  • Paris-Armentières 1921
  • Paris-Chauny
  • Paris-Dinant 1926
  • Paris-Elbeuf
  • Paris-Troyes 1926
  • Circuit de Paris amateur
  • Prix Paul Bor
  • Prix Baggi-Samyn
  • Prix W.D.S 1924
  • Prix Samoyen 1925

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. Dirigent au Stade Français, puis au C.S.I., directeur technoique de l'équipe de France source : « Paris-soir » du 8 juillet 1939
Références

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]