Clovis Normand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Clovis Normand
Clovis Normand.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
Nationalité
Activité

Clovis Normand () est un architecte hesdinois (originaire du département du Pas-de-Calais) du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Clovis Normand naît à Hesdin (Hauts-de-France, France) le . Il commence sa carrière en tant que menuisier à l'atelier de son père puis se forme au métier d'architecte sur les chantiers de l'architecte diocésain Alexandre Grigny et signe ses premiers travaux en avec la reconstruction de la nef de l'église de Fresnoy et l'ajout de deux ailes au château de Maresquel-Ecquemicourt.

Suite à la mort prématurée d'Alexandre Grigny en , Normand reprend les chantiers de son maître et s'impose dans le diocèse dès en gagnant le concours de l'église Notre-Dame-des-Ardents d'Arras[1].

Son activité est considérable : en 40 ans, il dirige 670 chantiers essentiellement localisés dans l'arrondissement de Montreuil-sur-Mer. Il construit 45 églises et en rénove un nombre plus grand encore, ce qui lui vaut l'appellation d'« architecte des églises »[réf. nécessaire] ; en particulier l'église de Campagne-lès-Hesdin, la chartreuse Notre-Dame-des-Prés de Neuville-sous-Montreuil et la chartreuse de Saint-Hugues en Angleterre, ou encore l'Hôtel-Dieu et sa chapelle à Montreuil. Il présente même un projet pour la construction de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre.[réf. nécessaire]

À Hesdin, il a réalisé le beffroi, aujourd'hui classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, la chapelle de l'hôpital, le théâtre qui porte son nom depuis le . Après le démantèlement des fortifications, il a construit beaucoup de maisons avenue de la République et avenue de Sainte-Austreberthe, reconnaissable à leur appareillage de briques en saillie.

Il transforma profondément le château de Laprée à Quiestède en . Albéric-Louis de Lencquesaing () lui confia aussi le chantier de restauration de son château-ferme de Lescoire à Heuringhem.[réf. nécessaire]

Réalisations[modifier | modifier le code]

Clovis Normand a, au cours sa carrière, réalisé plus de 670 interventions de construction ou de restauration[réf. nécessaire].

Architecture religieuse[modifier | modifier le code]

Architecture civile[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Eglise Notre Dame des Ardents », sur arras.catholique.fr (consulté le 23 juillet 2016).
  2. « Eglise Saint-Walloy », sur patrimoine-religieux.fr

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Les archives de Clovis Normand sont conservées aux Archives départementales du Pas-de-Calais (plus d'informations en suivant ce lien).