Cloudera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cloudera
logo de Cloudera

Création 2008
Fondateurs Jeff Hammerbach, Christophe Bisciglia, Amr Awadallah, Mike Olson
Forme juridique Corporation de droit privéVoir et modifier les données sur Wikidata
Action NYSE : CLDR
Slogan Ask bigger questions
Siège social Palo_Alto (Californie)
Drapeau des États-Unis États-Unis
Site web cloudera.com

Cloudera est une start-up de la Silicon Valley, basée à Burlingame (Californie), qui se consacre au développement de logiciels de type Big Data basées sur le framework Hadoop.

Historique[modifier | modifier le code]

Cloudera a été cofondée en 2008 par le mathématicien Jeff Hammerbach, un ancien de la Bear Stearns puis de Facebook, où il était chargé de l'analyse de données et du développement de programmes permettant un meilleur ciblage publicitaire[1]. Diplômé de Harvard, il concevait chez Bear Stearns des algorithmes de trading à des fins de trading haute fréquence[1]. Les autres cofondateurs sont Christophe Bisciglia, ex-employé de Google, Amr Awadallah, ex-employé de Yahoo qui travailla aussi sur Hadoop, Mike Olson, PDG de Cloudera, qui a vendu en 2006 Sleepycat à Oracle[2]. L'architecte en chef est Doug Cutting, à l'origine de Lucene et de Hadoop.

La firme Cloudera se consacre au développement de logiciels fondés sur Apache Hadoop, permettant l'exploitation de Big Data, à savoir des bases de données accumulant plusieurs pétaoctets.

En , le fonds Accel Partners a investi 5 millions de dollars dans Cloudera, suivie de Diane Greene, la cofondatrice de VMware, de Mårten Mickos (en), l'ex-PDG de MySQL, et de Gideon Yu (en), le responsable des finances de Facebook[2].

En octobre 2018, Cloudera et Hortonworks annoncent la fusion de leurs activités dans une nouvelle entité détenue à 60 % par les actionnaires de Cloudera et à 40 % par ceux de Hortonworks[3].

Produits et services[modifier | modifier le code]

CDH contient les principaux éléments, de base du framework Hadoop (MapReduce et HDFS), ainsi que d'autres composants orientés vers les entreprises qui assurent la sécurité, la haute disponibilité, et l'intégration avec le matériel et les autres logiciels (HDFS & MapReduce, Impala, Apache Spark, HBase, Accumulo, Apache Kafka)[réf. nécessaire].

En Cloudera a annoncé le projet de Cloudera Impala, un moteur de requête distribué open-source pour Apache Hadoop.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b This Tech Bubble Is Different, Business Week, 14 avril 2011
  2. a et b Bottling the Magic Behind Google and Facebook, New York Times, 16 mars 2009
  3. Nicolas Certes, « Cloudera et Hortonworks fusionnent », sur Le Monde informatique,

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]