Clonus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un clonus[1] est une série de contractions rapides et réflexes apparaissant suite à l’étirement brusque de certains muscles.

L'extension forcée du pied provoque une réponse répétitive en flexion plantaire du pied appelée trépidation épileptoïde du pied ou clonus. Ce symptôme se retrouve au pied du côté hémiplégique d'un syndrome pyramidal après quelques jours d'évolution.

Le clonus est le témoin d’une lésion du faisceau pyramidal.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « clonus n.m. Suite inépuisable de secousses d’un rythme régulier, obtenue sur un muscle dont le tendon est soumis à une tension prolongée. Le clonus de la rotule est provoqué en empaumant celle-ci de haut en bas ; le clonus du pied par le maintien d’une pression régulière sur sa face plantaire et en flexion dorsale. L’inhibition périodique de la contraction a pour origine les organes de Golgi. Le clonus est un signe pyramidal. Syn. trépidation épileptoïde. » dans le Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2016-1

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Dimitrijevic, M. R., Nathan, P. W., & Sherwood, A. M. (1980). Clonus: the role of central mechanisms. Journal of Neurology, Neurosurgery & Psychiatry, 43(4), 321-332 (http://jnnp.bmj.com/content/43/4/321.short résumé]).