Cloître de la Psalette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec La Psallette.
Cloître de la Psalette
Tours escalier du cloître de la Psalette.jpg
Escalier du cloître
Présentation
Type
Style
Gothique - Renaissance
Construction
1442 (pour la plus ancienne galerie du cloître)
Propriétaire
Statut patrimonial
Site web
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
7 rue de la PsaletteVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de Tours
voir sur la carte de Tours
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Cloître de la cathédrale Saint-Gatien de Tours, le cloître de la Psalette est géré par le centre des monuments nationaux. Il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 1889[1].

Honoré de Balzac en fait le cadre de son roman Le Curé de Tours[2].

Historique[modifier | modifier le code]

À partir du Haut Moyen Âge, le cloître est le lieu de travail des chanoines de la cathédrale Saint-Gatien de Tours. Les bâtiments actuels sont construits à partir du XVe siècle grâce au mécénat de l'archevêque Jean de Bernard et achevés au XVIe siècle. Le cloître de la Psalette tire son nom du chant des psaumes qui s'élevaient de l'école de musique attenante.

À la fin de la période médiévale, le chapitre - l'assemblée des chanoines - connaît une grande activité culturelle grâce à son scriptorium et sa bibliothèque, une des plus riches de France. Le chapitre est dissout durant la Révolution en 1793, et la bibliothèque dispersée.

Architecture[modifier | modifier le code]

L'escalier à vis, dans l'angle Nord-Est, attribué à Bastien François, a l'aspect d'une réplique miniature de celui du château de Blois, commandé par François Ier[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Brochure « Cloître de la Psalette » - Centre des monuments nationaux

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]