Clivia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Clivia est un genre de plantes à fleur originaire d'Afrique australe de la famille des Amaryllidaceae.

La beauté de leur feuillage ainsi que l'abondance de leurs fleurs justifient leur usage abondant comme plante ornementale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des spécimens ont été rassemblés par les explorateurs britanniques William Burchell et John Bowie en 1815 et 1820, respectivement. Clivia nobilis a été la première espèce nommée lorsqu'en 1828 le botaniste John Lindley lui donna un nom à l'honneur de Lady Charlotte Florentia Clive, duchesse de Northumberland (1787–1866)[1] (femme de Hugh Percy (3e duc de Northumberland), qui fut un temps gouverneure de la future reine Victoria[2],[3],[4].

Description[modifier | modifier le code]

Ce sont des herbacées sempervirentes avec des feuilles vertes en forme de lanière.

Les fleurs qui s'épanouissent au bout d'une hampe florale de 30 à 40 cm de long sont en forme de cloches. Elles peuvent être de toutes les couleurs, hormis le bleu, noir et brun[5].

Espèces[modifier | modifier le code]

Des six espèces connues, Clivia miniata est la plus fréquemment cultivée ; des variétés hybrides possédant des fleurs allant du rouge-orange profond au jaune pâle ont été créées par les cultivateurs.

Les plants de C. miniata, C. gardenii, C. robusta et C. caulescens fleurissent après trois à quatre ans, alors que les variétés jaunes peuvent prendre plus de temps. C. nobilis fleurit après 7 à 8 ans. Il a été rapporté que C. mirabilis prend également 6 ans à fleurir.

Saison de floraison[modifier | modifier le code]

La floraison a lieu de février à juillet (hémisphère nord) ou de juillet à septembre (hémisphère sud, dont Afrique australe)[6], et avec un traitement approprié par le froid, également à Noël.

Culture et multiplication[modifier | modifier le code]

On multiplie les Clivia par les caïeux qui se développent sur les côtés des bulbes et qu'on détache à l'automne. On les propage aussi par le semis, dans du sable ou de la terre de bruyère, en appuyant seulement les graines à la surface du sol, sans les enterrer, et en les tenant à l'ombre. En Provence seulement, ces belles plantes peuvent être laissées tout l'hiver en pleine terre; sous le climat de Paris, elles réussissent surtout bien en pots ou, en pleine terre, en serre froide.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Clivia San Marcos Growers.
  2. (en) Clivia Forum. Forum.
  3. (en) Clivia Indonesia. Forum.
  4. (en) Clivia Base.
  5. « http://greenplants.ca/clivia_care.html » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  6. (en) Barbara Jeppe, Natal wild flowers : South Africa, Cape Town, Purnell Books, , 118 p. (ISBN 036000203X et 978-0360002036, OCLC 2388553)
  • "Les fleurs en pleine terre" édition de Vilmorin_Andrieux&Cie de 1909

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]