Clive Sullivan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sullivan.
Clive Sullivan

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance
à Cardiff (Pays de Galles)
Décès (à 42 ans)
à Kingston upon Hull (Angleterre)
Poste ailier
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1961-1973 Hull FC 352 (750)
1974-1981 Hull KR 213 (354)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1967-1973 Grande-Bretagne 17 (40)
1969-1979 pays de Galles 15 (4)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 25 avril 2010.

Clive Sullivan, officier de l'Empire britannique, né le 9 avril 1943 à Cardiff et décédé le 8 octobre 1985 à Kingston upon Hull, est un joueur international gallois de rugby à XIII. Durant toute sa carrière, il évolue au poste d'ailier. Il est le premier sportif de couleur à devenir capitaine d'une équipe nationale britannique[1]. En 1972, il remporte la coupe du monde de rugby à XIII avec l'équipe de Grande-Bretagne dont il est le capitaine. Il meurt d'un cancer à l'âge de 42 ans. Il est le père d'Anthony Sullivan, lui aussi joueur de rugby à XIII.

Carrière[modifier | modifier le code]

Cet ailier « de couleur », comme l'on disait à l'époque, fait carrière d'abord dans le club de Hull FC pour rejoindre ensuite le rival Hull KR. Il dispute dix-sept matchs pour la Grande-Bretagne, mais aussi dix matchs pour l'équipe du pays de galles. Originaire du pays de Galles, il fait partie des joueurs discriminés par la fédération galloise en raison de la couleur de sa peau[2].

Un de ses nombreux exploits est de marquer deux « essais d'anthologie »[3] contre la France en 1967 à Carcassonne, et un essai de quatre-vingts mètres, lors de la finale de la coupe du monde de 1972[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David Walker, Rampant Rugby League : a guide to the greatest game, Hull FC, Brighthouse, League Publications Ltd, , 128 p. (ISBN 978-1-901347-29-6), p. 102 :

    « Clive Sullivan [....] He was the first black captain of any British international team.... »

  2. (en) Carolyn Hitt, « The story of lost Welsh rugby heroes and the racial prejudice that meant 'a black man was never going to play for Wales' », sur walesonline.co.uk/, (consulté le 14 octobre 2018) : « I discovered the hidden history of the great black Welsh players who were shamefully ignored here but given an opportunity in league almost 50 years before our union game capped its first man of colour. »
  3. André Passamar, L'encyclopédie de Treize Magazine, Sullivan, Clive, Toulouse, Sud-Ouest Presse impression, 2ème trimestre 1984, 169 p. (ASIN B0014I5GK6), p. 142
  4. Aimé Mouret, Le Who's who du rugby à XIII, Sullivan Clive, Toulouse, Éditions de l'Ixcea, , 291 p. (ISBN 978-2-84918-118-8), p. 247