Cliquet (mécanique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Roue à cliquet :
1 = Roue dentée
2 = Cliquet
3 = Base support.

Un cliquet, fréquemment désigné selon le nom rochet ou son équivalent anglais ratchet, est un mécanisme qui maintient un système en l'état ou — plus généralement — l'empêche de revenir en arrière et implicitement le force à aller de l'avant.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Nom masculin de clique n.f. lui-même issu du verbe de l'ancien français cliquer, résonner (dans le sens de produire un son).

Exemples mécaniques[modifier | modifier le code]

  • Appliqué à une roue dentée ou à une tige crantée, on trouvera un cliquet au sein d'un treuil ou d'une crémaillère.
  • On pourrait considérer l'ancre comme un double cliquet[réf. nécessaire] : Dans le domaine maritime, elle sert à immobiliser un navire et dans celui de l'horlogerie à en réguler le mouvement.
  • Le cliquet souvent rencontré est celui situé dans la cassette arrière d'une roue arrière de bicyclette, le cliquetis de la roue libre est caractéristique du cliquet.
Utilisaiton d'un rochet comme came dans un télérupteur.

Le cliquet est parfois utilisé comme came ; c'est alors la came qui est entraînée par l'avance du « suiveur ». C'est par exemple le cas du télérupteur électromécanique : une lame d'acier est attirée par un électroaimant et provoque la rotation du rochet ; elle revient en position par retour élastique lorsque l'électroaimant n'est plus alimenté, et ce retour ne provoque pas de rotation de la roue en sens inverse. Dans cette utilisation, elle présente des points communs avec l'échappement.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :