Clinton Mata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Clinton Mata
Image illustrative de l’article Clinton Mata
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Belgique Club Brugge KV
Numéro 77
Biographie
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Drapeau : Angola Angolais
Naissance (27 ans)
Lieu Verviers (Belgique)
Taille 1,80 m (5 11)
Période pro. 2011 -
Poste Arrière droit
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2000-2003Drapeau : Belgique R Battice FC vie
2003-2004Drapeau : Belgique Entente Rechaintoise
2004Drapeau : Belgique R Battice FC
2004-2008Drapeau : Belgique Etoile Elsautoise
2008-2010Drapeau : Belgique RCS Visé
2010-2011Drapeau : Belgique KAS Eupen
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2011-2014Drapeau : Belgique KAS Eupen076 0(2)
2014-2018Drapeau : Belgique Charleroi SC087 0(1)
2017-2018 Drapeau : Belgique KRC Genk 029 0(0)
2018- Drapeau : Belgique Club Brugge KV063 0(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2014- Drapeau : Angola Angola008 0(0)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 15 octobre 2019

Clinton Mukoni Mata Pedro Lourenço, dit Clinton Mata, né le à Verviers en Belgique, est un footballeur belge, international angolais, qui évolue au poste de milieu de terrain ou d'arrière latéral droit droit au Club Brugge KV et en équipe d'Angola.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Originaire du plateau de Herve, Clinton Mata porte un prénom en référence au président américain Bill Clinton, dont l'investiture a eu lieu le jour de sa naissance. Intéressé par le politique, le joueur a figuré en 2012 sur les listes électorales du PS, jusqu'à ce que son club de l'AS Eupen lui demande de s'en retirer. Depuis son transfert au FC Bruges, il habite Maldegem.

En club[modifier | modifier le code]

Formé dans des petits clubs de la région verviétoise (Rechain, Battice, Elsaute), Clinton Mata fait ses débuts professionnels au KAS Eupen, intégrant le noyau A alors qu'il est âgé de 19 ans. Il y restera 3 ans, jouant 71 matches pour les Pandas en D2.

En juillet 2014, il signe au Sporting Charleroi contre une somme de 150.000€. Là-bas, il confirmera son potentiel, et deviendra un titulaire indiscutable en D1 belge, malgré des débuts difficiles. Après trois saisons à Charleroi, et bien qu'annoncé un moment au Sporting Anderlecht, il est finalement prêté au KRC Genk pour la saison 2017-2018.

Après ce prêt, il signe au Club Brugge KV pour 3 millions d'euros. Mais lors du test médical, les médecins lui découvrent une blessure qui l'éloigne des terrains pour quelques mois. Finalement, il est acheté moitié prix. A Bruges, il devient rapidement un titulaire important.

En sélection[modifier | modifier le code]

Clinton Mata est né à Verviers, mais son père a défendu les filets de l'équipe d'Angola. C'est pour suivre ses traces qu'il a choisi de représenter les "Palancas Negras", lorsqu'il a été appelé par le sélectionneur Romeu Filemon. Sa première sélection a eu lieu en septembre 2014, et sa première rencontre quelque jours plus tard contre le Burkina Faso. En deux ans, Mata a disputé 8 matches pour l'Angola, mais n'a plus été sélectionné depuis mai 2016.

Alors qu'il n'était pas encore titulaire indiscutable à Charleroi, le sélectionneur de la Belgique Roberto Martinez avait déclaré qu'il avait été particulièrement impressionné par Mata, et qu'il avait regretté d'apprendre son choix pour l'Angola. Honoré par les propos de l'Espagnol, le joueur déclare "ne pas avoir de regrets, estimant que personne ne pouvait prévoir sa marge de progression, et que ça lui a permis pour la première fois de voir le pays de son père" [2],[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Fiche de Clinton Mata », sur national-football-teams.com
  2. J. Dk, « Le Carolo Clinton Mata: «Ce que Roberto Martinez a dit sur moi, c’est très flatteur» », sur L'avenir.net, Quotidien, (consulté le 8 janvier 2020)
  3. Erik Libois, « Clinton Mata : "On ne sera pas les clowns des play-offs" », sur RTBF Sports, Quotidien, (consulté le 8 janvier 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]