Climate fiction

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La climate fiction est un sous-genre littéraire abordant le thème du changement climatique[1] dont le réchauffement climatique.

Cet anglicisme, forgé sur le modèle de la science-fiction, est parfois abrégé en « cli-fi » dans les pays anglophones. En France, on voit « climat-fiction »[2].

Le terme semble avoir été utilisé pour la première fois en 2008 par le blogueur et écrivain Dan Bloom[3]. En octobre 2013, Angela Evancie, dans une critique du roman Odds against Tomorrow, de Nathaniel Rich, se demande si « les changements climatiques ont créé un nouveau genre littéraire »[4].

Liste d'auteurs et d'œuvres de romans de cli-fi[modifier | modifier le code]

(Liste incomplète)

Anglophones[modifier | modifier le code]

Francophones[modifier | modifier le code]

Autre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]