Clifton Adams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Adams.
Clifton Adams
Alias
Clay Randall, Jonathan Gant, Matt Kincaid
Naissance
Comanche, Oklahoma (en), Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 51 ans)
San Francisco, Californie Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Clifton Adams, né le à Comanche, Oklahoma (en), et mort le à San Francisco, est un écrivain américain spécialisé dans le roman western, également auteur de quelques romans policiers. Il a publié quelques titres sous les pseudonymes Clay Randall, Jonathan Gant et Matt Kincaid.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études supérieures à l’Université d'Oklahoma, il devient un temps batteur de jazz professionnel avant de se consacrer uniquement à l’écriture.

Il amorce sa carrière littéraire en publiant à partir de 1948 des dizaines de nouvelles westerns dans des pulps spécialisés dans ce genre. En 1952, il publie The Colonel’s Lady. L’année suivante, il fait une première tentative dans le roman policier avec Whom Gods Destroy, un récit sur le trafic illicite d'alcool et les bootleggers de l'Oklahama, puis, sous le pseudonyme de Jonathan Gant, La Fringale (1957), sur l'évasion mouvementée d'un tueur. En 1953, il fait toutefois paraître Le Desperado, son western le plus célèbre, qui le convainc de poursuivre dans ce genre. Traduit en plusieurs langues et adapté au cinéma en 1954 par Thomas Carr, ce roman raconte l'histoire tragique de Tall Cameron, un jeune révolté qui devient peu à peu un desperado. Clifton Adams donnera une suite aux aventures de cet anti-héros avant d'écrire une trentaine d'autres westerns, dont certains paraissent après sa mort abrupte, causée par une crise cardiaque en 1971.

Trois de ses textes ont été adaptés au cinéma, et un, à la télévision.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série western Tall Cameron, le desperado[modifier | modifier le code]

  • The Desperado (1953)
    Publié en français sous le titre Le Desperado, Paris, Gallimard, Série noire no 529, 1959 ; réédition, Paris, Gallimard, La Poche noire no 20, 1967 ; réédition, Paris, Gallimard, Carré noir no 355, 1980
  • A Noose for the Desperado (1953)
    Publié en français sous le titre Tall Cameron, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. Masque-Western no 50, 1971

Autre westerns[modifier | modifier le code]

  • The Colonel’s Lady (1952)
  • Two-Gun Law (1954)
  • Gambling Man (1955)
    Publié en français sous le titre Le Fils du hors-la-loi, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. Masque-Western no 44, 1970
  • Law of the Trigger (1956)
  • Killer in Town (1959)
  • Stranger in Town (1962), version allongée de la nouvelle homonyme
  • The Legend of Lonnie Hall (1963)
    Publié en français sous le titre La Légende de Lonnie Hall, Paris, Dupuis, coll. Galop no 27, 1968
    Publié en français dans une autre traduction sous le titre Le Justicier fantôme, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. Masque-Western no 175, 1977
  • The Moolight War (1963)
  • Reckless Men (1963)
  • The Dangerous Days of Kiowa Jones (1964)
  • Hogan’s Way (1964)
  • The Hottest Fourth of July in the History of Hangtree County (1964)
    Publié en français sous le titre La Loi, c’est moi, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. Masque-Western no 14, 1968
  • Doomsday Creek (1965)
  • The Hottest Day in Hangtree County (1965)
  • The Grabhorn Bounty (1966)
    Publié en français sous le titre Mise à prix 10.000$, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. Masque-Western no 243, 1981
  • Shorty (1966)
    Publié en français sous le titre La Loi du flingue, Paris, Gallimard, Série noire no 1098, 1967
  • A Partnership With Death (1967)
    Publié en français sous le titre La Parole est aux colts, Paris, Gallimard, Série noire no 1188, 1968
  • The Most Dangerous Profession (1968), roman posthume
    Publié en français sous le titre Un foutu métier, Paris, Gallimard, Série noire no 1267, 1969
  • Tragg’s Choice (1969)
    Publié en français sous le titre Du rif pour le shérif, Paris, Gallimard, Série noire no 1330, 1970
  • Dude Sherriff (1970)
  • The Last Days of Wolf Garnett ou Outlaw Destiny(1970)
    Publié en français sous le titre Les Derniers Jours du loup, Paris, Gallimard, Série noire no 1424, 1971
  • The Badge and Harry Cole (1971)
    Publié en français sous le titre L’Insigne noir, Paris, Gallimard, Série noire no 1502, 1972
  • Biscuit-Shooter (1971)
  • Concannon (1972), roman posthume
    Publié en français sous le titre Les rails sont rouges, Paris, Gallimard, Série noire no 1595, 1973
  • Rogue Cowboy (1972), roman posthume
  • Hassle and the Medicine Man (1973), roman posthume
    Publié en français sous le titre Le Temps des charlatans, Paris, Gallimard, Série noire no 1651, 1974
  • Lawman’s Badge (1973), roman posthume
  • The Hard Time Bunch (1973), roman posthume
    Publié en français sous le titre La Chasse aux loups, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. Masque-Western no 122, 1974
  • Hard Times for Arnie Smith (1974) , roman posthume
  • Day of the Gun (1984), roman posthume

Romans policiers[modifier | modifier le code]

  • Whom Gods Destroy (1953)
  • Death's Sweet Song (1955)

Série western Amos Flagg signée Clay Randall[modifier | modifier le code]

  • Lawman (1964)
  • High Gun ou Amos Flagg – High Gun (1965)
  • Amos Flagg Rides Out (1967)
    Publié en français sous le titre Alerte au Texas, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. Masque-Western no 56, 1971
  • Bushwhacked (1967)
  • Amos Flagg Has His Day (1969)
  • The Killing of Billy Jowett (1969)
    Publié en français sous le titre La Mort de Billy Jowett, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. Masque-Western no 155, 1976
  • Amos Flagg: Showdown (1969)

Autres romans signés Clay Randall[modifier | modifier le code]

  • Six-Gun Boss (1953)
  • Boomer (1957)
  • When Oil Ran Red (1957)
  • The Oceola Kid (1963)
    Publié en français sous le titre Pour l'amour d'une métisse, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. Masque-Western no 150, 1976
  • Hardcase for Hire (1964)

Westerns signés Matt Kincaid[modifier | modifier le code]

  • Hardcase (1958)
  • The Cold Killers (1965)
  • Hand and Rattle (1967)
  • Star of Evil (1971)
  • Gun of Vengeance (1972), roman posthume
  • Once an Outlaw (1973), roman posthume

Romans policiers signés Jonathan Gant[modifier | modifier le code]

  • Never Say No to a Killer (1956)
    Publié en français sous le titre La Fringale, Paris, Gallimard, Série noire no 369, 1957
  • The Long Vendetta (1963)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • War Whoop and Battle Cry (1968), en collaboration avec Clay Fisher, T.V. Olsen et Luke Short

Nouvelles isolées[modifier | modifier le code]

  • Empire of Broken Gunmen (1948)
  • Rusty Guns (1948)
  • They Think of Home (1948)
  • Glory Gloves (1948)
  • Big Men Die Hard (1948)
  • Boss of Purgatory’s Pipeline (1948)
  • Hot Oil – Cold Death! (1948)
  • Stop-Off in Devil’s Creek (1948)
  • A Man to March in Front (1948)
  • Scalptrail Bonanza (1948)
  • Good Night for a Hanging (1948)
  • Read, Wiling, and Deadly! (1948)
  • There’s Doom in His Holsters ou There’s Hell in His Holsters (1948)
  • Here Dirt in Your Face! (1948)
  • One Against a Gunhawk Horde (1948)
  • Stand-Off at Hell’s End (1948)
  • Ten-Count Leather (1948)
  • Operation Crossroads (1948)
  • Who’ll Die for the Double-Cross Queen? (1948)
  • The Dutchman’s Guns (1948)
  • Blood Buys a Black-Gold Empire (1949)
  • Deep Hole (1949)
  • The Devil’s Smoky Stepsons (1949)
  • Colt Corpse-Maker! (1949)
  • Three Hombres from Hades (1949)
  • Welshing Guns (1949)
  • That Pistol-Packin’ Preacher! (1949)
  • Let the Guns Talk (1949)
  • Ghost Range (1949)
  • Reconnaissance Patrol (1949)
  • Boothill Angel (1949)
  • Top Hand Means Get Tough (1949)
  • Cold Deck at Hell’s Creek (1949)
  • High Road o Hell (1949)
  • Private Manhunt (1949)
  • Beaver Crossing (1950)
  • My Claim Is Yours (1950)
  • Brand of the Damned (1950)
  • You Can Rest in Cheyenne (1950)
  • Frontier Command (1950)
  • Pilgrim With the Lonely Gun (1950)
  • Cherokee Strip Range-Pirates! (1950)
  • Girl Gun-Guard for the Devil! (1950)
  • Suicide Assault (1950)
  • His Last White Chip (1950)
  • Death Before Sundown (1950)
  • Star Buster (1950)
  • Sudden Sleep Sixes (1950)
  • One Very Good Amigo (1950)
  • Baptism in Korea (1950)
  • On the Dodge (1950)
  • Justice Comes to Red Creek (1951)
  • Part-Time Hero (1951)
  • Bullet Bait at Sundown (1951)
  • Queen of a Double-Cross Ranch (1951)
  • Ambush (1951)
  • No Man’s Hand (1951)
  • Satan’s Step-Son (1952)
  • The First of May (1952)
  • Spring Campaign (1952)
  • Baptist of Fire (1952)
  • The Dude and the Derrick Man (1952)
  • Mission to Montana (1952)
  • Fighting Man Wanted! (1952)
  • Nobody Loves a Lawman (1952)
  • The Invaders (1952)
  • A Dead Man Was Boss (1952)
  • He’s No Manbreaking McCaffrey (1952)
  • Stranger in Town (1952)
  • Sixgun Wedding (1952)
  • The Desperado (1954), version condensée du roman

Adaptations[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]