Cleph

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cleph
Titre
Roi des Lombards
Prédécesseur Alboïn
Successeur Authari
Biographie
Dynastie Beleos
Conjoint Massana
Enfants Authari

Cleph (ou Clephi, Clef, Clefi) est le roi des Lombards d'Italie de 572 à 574.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élu roi à Pavie en août 572 après l'assassinat du roi Alboïn, Cleph persécute violemment l'aristocratie romaine et byzantine et tente d'étendre la domination lombarde sur la péninsule. Selon Paul Diacre, il fait périr les Romains par le glaive et en chasse d'autres.

18 mois à peine après son élection, il est assassiné avec sa femme Massana par un jeune garde du corps. Cleph est le père du roi Authari, qui ne lui succède que dix années plus tard. En effet, pendant cette décennie 574-584, les ducs, au nombre d'environ 36, administrent et gèrent leur territoire.

« …Après la mort de Cleph, les Lombards furent dix ans sans avoir de Rois ; mais seulement des Ducs, et chaque Duc eût sa ville en propre. Zaban eût Pavie, Wallari eût Bergame. Alachis eût Brescia, Ewin eût Trente, Gisulf eût le Frioul, et outre ceux-là il eût encore trente autres Ducs, dont chacun eût une ville en propre : leur cupidité fit périr beaucoup de nobles Romains, le reste partagé entre les Lombards leur donnait le tiers de la récolte. Sept ans après l'arrivée d'Alboïn, l'Italie était soumise à tous ces Ducs, mais ses églises étaient renversées, les prêtres tués, les villes détruites, et les peuples anéantis, à l'exception des pays qui avaient d'abord été pris par Alboïn… »[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source primaire[modifier | modifier le code]

Sources secondaires[modifier | modifier le code]

  • Gianluigi Barni, La conquête de l'Italie par les Lombards — VIe siècle — Les Événements. Le Mémorial des Siècles, Éditions Albin Michel, Paris (1975) (ISBN 2226000712)

Liens externes[modifier | modifier le code]