Clement Matchett's Virginal Book

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Clement Matchett's Virginal Book est une compilation de pièces pour clavier datant de 1612. Il s'agit d'une petite anthologie, mais remarquable par sa qualité musicale, ainsi que par des indications précieuses de doigtés en usage à l'époque, de phrasé ou d'articulation. En outre, trois pièces ne sont connues que par ce manuscrit.

Le volume est conservé à Aberdeen en Écosse, au sein des collections Panmure de la National Library of Scotland, sous le numéro de catalogue En 9448.

Le Manuscrit[modifier | modifier le code]

Le manuscrit est un petit in quarto de 15x19 centimètres. Il est en excellent état et conserve sa reliure originale formée de plusieurs feuilles de papier fort plié, collé et cousu. Le manuscrit contient 32 folios où figurent douze portées, remplies d'une main sûre à l'écriture agréable.

Sur la page de titre, il y a l'inscription suivante : Clement Matchett ownes this booke 1613. Au verso est dressée la table des matières. La deuxième page de garde porte une main guidonienne, servant d'aide-mémoire pour déterminer la place des demi-tons des diverses gammes. Au bas de la page sont inscrites quelques rimes faciles. Enfin sur le verso de la page de couverture est inscrite la date : Iste liber per me Clement Matchett eiusdem possessorem compositus fuit in Anno Domini 1612 / mense augustaneo / 1612.

À la fin de chacune des douze pièces, Clement Matchett a indiqué la date de la copie, réalisée entre le (jeudi) 13 et le (mardi) 25 août 1612.

On sait peu de chose sur le copiste, Clement Matchett. Il est né en 1593 à Norwich, Norfolk en Écosse. Fils d'un maître d'école, après sa formation locale, il a été admis au Caius College de Cambridge pour y faire son droit.

Il est possible que le manuscrit ait trouvé son chemin à travers l'Écosse par Duncan Burnett (c. 1590–1651), un musicien de Glasgow dont on trouve aussi le recueil de musique dans la collection de Panmure, à la National Library of Scotland. Il pouvait avoir des liens par un autre Duncan Burnett, médecin de Norwich, où est né Clément Matchett.

Les pièces[modifier | modifier le code]

La plupart des œuvres sont contenues dans d'autres manuscrits, mais pour les numéros 3, 8 et 12 le Matchett est l'unique source. En outre, la dernière pièce est la seule ayant survécu des morceaux pour clavier de John Wilbye, célèbre pour ses madrigaux.

no. compositeur titre copié le note
1 anonyme My Ladyes left hande 13 août 1612
2 anonyme Nans thinge 13 août 1612
3 anonyme Tille valle Monye growe 14 août 1612 Copie unique
4 William Byrd The whislinge Carman 14 août 1612 BK36[1], Ms. Fitzwilliam (no 58) et Nevell (no 34).
Le Carman est un vieux mot anglais pour chartier.
5 William Byrd Mounsiers Allmayne 16 août 1612 BK87, Ms. Fitzwilliam (no 61).
6 William Byrd Farwell delighte: Fortune my Foe 19 août 1612 BK6, Ms. Fitzwilliam (no 65)
7 William Byrd The Ghoste 20 août 1612 BK78, Ms. Fitzwilliam (no 162)
8 John Bull My Choice I will not Change 24 août 1612 Copie unique
9 anonyme Preludium 24 août 1612
10 anonyme A Grownde 24 août 1612
11 [John Bull] Pegge Ramsye 25 août 1612
12 John Dowland
transcrit par John Wilbye
The Frogge 25 août 1612 Copie unique. Gaillarde

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Thurston Dart (éd.), Clement Matchett's Virginal Book (1612). Éditions Stainer & Bell (Coll. Early Keyboard Music), Londres 1957, rééd. 1969, p. 16.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Clement Matchett's Virginals Book: Music from the Panmure Collection - Kenneth B. McAlpine (2005 - Abertay University Press)
Avec huit autres pièces


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La référence BK indique le numéro du catalogue Byrd Keyboard, Alan Brown (éd), Stainer and Bell. Londres, 2e éd. révisée 1976.

Liens contextuels[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]