Clelia clelia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Clelia clelia
Description de cette image, également commentée ci-après
Juvenile Clelia clelia
Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Dipsadidae
Genre Clelia

Espèce

Clelia clelia
(Daudin, 1803)

Synonymes

  • Coluber clelia Daudin, 1803
  • Clelia daudinii Fitzinger, 1826

Statut CITES

Sur l'annexe II de la CITES Annexe II , Rév. du 01/07/1975

Clelia clelia, la Clelia obscure, est une espèce de serpents de la famille des Dipsadidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre au Mexique, au Belize, au Guatemala, au Salvador, au Honduras, au Costa Rica, au Panama, à Sainte-Lucie, à la Dominique, à la Grenade, à la Trinité, en Colombie, au Venezuela, au Suriname, en Guyane, au Brésil, en Équateur, au Pérou, en Bolivie, au Paraguay, en Uruguay et en Argentine[1].

Sa présence est incertaine au Nicaragua.

Elle est connue à l'état fossile à Barbuda.

Description[modifier | modifier le code]

La Clelia obscure (Clelia clelia) possède une coloration qui aura tendance à être différente en fonction de l’âge et des individus. Les juvéniles possèdent une coloration rosâtre avec le cou ou la tête noire, alors que les adultes abordent une coloration noire brillante à grisâtre.

Ce sont des serpents mesurant, en moyenne, 1,40 mètres. Ce serpent, de longueur moyenne, peut atteindre près de 2,60 mètres, sa tête est légèrement distincte du cou. Son museau, vu du dessus, est arrondi et ses yeux sont de taille moyenne avec des pupilles verticalement elliptiques.

Il évolue principalement dans les terres basses tropicales et s’étend dans les régions boisées de montagne. Ce serpent est terrestre, nocturne et se nourrit principalement de rongeurs, lézards et d’autres serpents[2].

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (28 août 2013)[3] :

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Daudin, 1803 : Histoire Naturelle Generale et Particuliere des Reptiles. vol. 6. Paris, F. Dufart.
  • Smith, 1942 : Mexican herpetological miscellany. Proceedings of the United States National Museum, vol. 92, p. 349-395 (texte intégral).
  • Greer, 1965 : A new subspecies of Clelia clelia (Serpentes: Colubridae) from the island of Grenada. Breviora, n. 223, p. 1-6 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]