Claudio Bernardo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Claudio Bernardo
Naissance
Fortaleza, Brésil
Lieux de résidence Théâtre Varia, Bruxelles, Belgique
Activité principale Danseur, chorégraphe et directeur artistique
Style Danse contemporaine
Lieux d'activité Bruxelles
Années d'activité Depuis 1986
Collaborations Frédéric Flamand
Formation Mudra
Maîtres Maurice Béjart
Distinctions honorifiques “Médaille d’or pour l’œuvre et la carrière réalisées en tant qu’artiste brésilien de la Francophonie / Ambassadeur de la Belgique“, Divine Académie Française des Arts, Lettres et Culture” (2014, France), “Prix du meilleur spectacle”, Bienal Internacional de Dança do Ceará” (2012, Brésil, spectacle Usdum), “Meilleur spectacle de danse”, Prix de la Critique (2010, Belgique, spectacle L'Assaut des cieux), “Cairo Experimental Festival Prize“ (1992, Egypte, spectacle Raptus), “Prix SACD“ (1991, Belgique, spectacle Usdum), “Prix Philip Morris/Concours de Lausanne-Chorégraphes Nouveaux” (1987, Suisse, spectacle Caïn)
Site internet http://aspalavras.org/

Scènes principales

Concertgebouw, Les Brigittines, Le Manège.Mons, Théâtre Varia, Théâtre de Liège, Théâtre des Tanneurs, Théâtre Marni (Belgique), Théâtre de la Bastille, Festival d’Uzès, Théâtre des Doms, Centre des Arts/Scène conventionnée écritures numériques d'Enghien-les-Bains (France), Theatro José de Alencar, Teatro Castro Alves, Teatro de Santa Isabel/Recife, Teatro do CESC São Paulo, Teatro Dragão do Mar/Fortaleza, Theatro José de Alencar/Fortaleza (Brésil), Festival ADC (Suisse), Napoli Teatro Festival Italia, festival Torinodanza (Italie), ...

Claudio Bernardo, né en 1964 à Fortaleza au Brésil, est un danseur et chorégraphe belge d'origine brésilienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

"Un corps en mouvement est un esprit en ébullition."

L’œuvre de Claudio Bernardo, régulièrement présenté comme "le plus belge des chorégraphes brésiliens", se singularise par les échos que ses différentes pièces font résonner entre elles, forgeant une identité forte et clairement reconnaissable. Son travail s’inspire de la littérature, du théâtre, la musique du cinéma ou des arts plastiques. Posant un regard humaniste, voire parfois anthropologiste sur l’Homme, centre de l’univers, en perpétuelle quête d’un espace entouré de symboles, le chorégraphe questionne les connexions entre chair et esprit et se sert de la danse pour tendre un pont et rendre tangible cet échappement de la matière. Claudio Bernardo a créé une véritable cosmogonie, évoquant l’âpreté et la violence des rapports humains, la place de l’humain au milieu de l’univers, les conséquences et la symbolique de leur comportement.

Lors de ses études à l’école Mudra, Claudio Bernardo crée pour les élèves de sa promotion sa première pièce Vita Nostra ; Maurice Béjart l’invitera ensuite à suivre sa compagnie pour parfaire sa formation en tant que chorégraphe.

Entre 1986 et 1991, Claudio Bernardo reçoit pour sa seconde création Caïn le prix du Jury Philip Morris au Concours de Lausanne – Chorégraphes Nouveaux, le prix de la SACD pour sa pièce Usdum et le prix du Festival Expérimental du Caire pour Raptus. Il danse avec Frédéric Flamand avant d’obtenir une résidence à L'Atelier Sainte-Anne (actuel Théâtre Les Tanneurs) à Bruxelles.

En 1997, As Palavras bénéficie d’une subvention pluriannuelle de la Fédération Wallonie-Bruxelles.  Dès 1999, elle est en résidence à Mons, à "La Machine à Eau". La même année, Claudio Bernardo y crée le festival « Le Mouvement-Mons », né du succès de l’organisation du grand colloque « Le Plat Pays – Plancher pour un mouvement »  autour du mouvement de la danse en Belgique. En 2009, il remporte le Prix de la Critique belge pour le meilleur spectacle de danse avec son spectacle L’Assaut des cieux.

En 2011, il est l’un des artistes-phare du Festival Europalia et crée à cette occasion Essa Tempestade, pour les 26 danseurs du Balé Teatro Castro Alves à Salvador de Bahía, qui continue à tourner actuellement au Brésil.

En 2012, alors que Usdum est nommé lors de sa reprise « Meilleur spectacle de la Bienal Internacional de Dança do Ceará/Brésil », As Palavras quitte Mons pour s’installer en résidence artistique à Bruxelles, au Théâtre Varia / Centre dramatique de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

En 2015, As Palavras fête son vingtième anniversaire, comptant plus de 60 œuvres à son répertoire dont plus de 40 créations chorégraphiques, des collaborations avec d’autres compagnies de danse, le théâtre, le cinéma, des expositions, des performances. Elle publie l'ouvrage hors-série Écrire le geste, aux éditions Alternatives théâtrales (Bruxelles, 2015), dédié au travail du chorégraphe. La compagnie a définitivement affirmé son importance au sein du paysage chorégraphique en Belgique francophone et à l’étranger.

Chorégraphies[modifier | modifier le code]

  • 1986 : Vita nostra, à Mudra
  • 1988 : Caïn, à Lausanne
  • 1990 : Equus, aux Brigittines
  • 1990 : Histoire de sel, aux Brigittines
  • 1991 : Serra, à l'Atelier Sainte-Anne
  • 1991 : La Cène, aux Brigittines
  • 1991 : Sodoma, aux Brigittines
  • 1991 : Usdum, à l'Atelier Sainte-Anne
  • 1992 : Dilatatio , aux Rencontres internationales de théâtre contemporain, à Liège
  • 1992 : Raptus, au festival Bellone-Brigittines
  • 1992 : A tarde, Theatro José de Alencar, Fortaleza, Brésil
  • 1993 : Vas, à la Biennale internationale de Charleroi/Danses, à Charleroi
  • 1994 : Equus, pour la compagnie Archipel Sud, à Namur
  • 1994 : Iracema, pour la compagnie Pano de Boca, à Fortaleza, Brésil
  • 1994 : Ilagik, à Mons, pour la Compagnie Charleroi/Danses
  • 1994 : Les Villes invisibles, à l'Atelier Sainte-Anne
  • 1994 : La Voix humaine, d'après Jean Cocteau, à Namur
  • 1995 : Trois Poèmes de Pessoa, au Botanique
  • 1996 : Géométrie de l'abîme, à l'Atelier Sainte-Anne
  • 1997 : Le Jardin des graves et aigus, au Botanique
  • 1997 : Studies of the human body, Charleroi Danses
  • 1997 : Systole, Manège.Mons
  • 1997 : La Jeune Fille et la mort, au Botanique
  • 1998 : In-qui-es-tu-de, pour la compagnie Nomades, Vevey
  • 1999 : Incandescência, La Machine à Eau, Mons
  • 1999 : Des Faunes, au Botanique
  • 2001 : Le Sacre - O Sacrifício, Bienal Internacional de dança do Ceará
  • 2001 : Sketches for (My sacred Heart, the drunk), Centre Wallonie-Bruxelles à Paris
  • 2001 : O Arquivo e a missão, pour le Balé Teatro Castro Alves, Salvador, Brésil
  • 2002 : Paixão, Festival Format2002/Brugge 2002 (capitale culturelle européenne), Bruges
  • 2003 : Off Key
  • 2004 : Antigone, Théâtre des Tanneurs, Bruxelles
  • 2004 : The Waves, Centre des Arts, Scène conventionnée Écritures numériques d'Enghien-les-Bains
  • 2006 : The Library EMDP, Festival Pays de Danses, Liège
  • 2008 : Identificazione di una donna, Festival Balsa-Marni, Bruxelles
  • 2008 : A Hora da estrela, Festival Pays de Danses, Liège
  • 2009 : L'Assaut des cieux, Biennale internationale de Charleroi/Danses, Mons
  • 2011 : Essa Tempestade (présenté en Europe sous le nom de No Coração da tempestade), pour le Balé Teatro Castro Alves, Salvador, Brésil
  • 2013 : ParaBach, pour la Paracuru cia de dança, Teatro Dragão do Mar, Fortaleza, Brésil
  • 2013 : Só20, Biennale internationale de Charleroi/Danses, Charleroi
  • 2014 : Faust, pour la Compagnie LEG/Léonore Guy, Théâtre des Les Riches-Claires, Bruxelles
  • 2016 : Giovanni's Club, Théâtre Varia, Bruxelles

Collaborations avec la danse[modifier | modifier le code]

  • 1990 : Equus, pour la compagnie Archipel Sud (Namur, Belgique)
  • 1994 : Iracema, pour la compagnie Pano de Boca (Fortaleza, Brésil)
  • 1998 : O Arquivo e a missão, pour le Balé Teatro Castro Alves (Salvador, Brésil)
  • 2011 : Essa Tempestade, pour le Balé Teatro Castro Alves (Salvador, Brésil)
  • 2013 : ParaBach, pour la Paracuru cia de Dança (Paracuru, Brésil)
  • 2014 : Faust, pour la Compagnie LEG/Léonore Guy (Bruxelles, Belgique)

Collaborations avec le théâtre[modifier | modifier le code]

Collaborations avec le cinéma[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Papillons de nuit, court-métrage de Charlotte Joulia (Belgique), chorégraphie et interprétation Claudio Bernardo et Fatou Traoré
  • 2006 : L'Autre, court-métrage de Cristina Dias, chorégraphie et interprétation Claudio Bernardo, coproduction As Palavras-KINOdoc
  • 2014 : Mãos, vidéo-danse de Cristina Dias, images d'archives Claudio Bernardo

Installations vidéos[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Des Faunes, images de Claudio Bernardo (Belgique)
  • 1999 : Le Sacre - O Sacrifício, interviews réalisées par Claudio Bernardo et Roberto de Paula Marquez (Belgique/Brésil)
  • 2002 : Paixão, montage et animation vidéo de Pablo Martinez (Belgique)
  • 2003 : Off Key, montage vidéo de Marcello Monteiro-Les Délires Productions (Belgique)

Performances[modifier | modifier le code]

  • 1991 : La Cène, festival Bellone-Brigittines (Bruxelles)
  • 1994 : Les Villes invisibles, L'Atelier Sainte Anne (Bruxelles)
  • 1997 : Le Jardin des graves et des aigus, festival La Fiesta, Le Botanique (Bruxelles)
  • 2011 : Le Modèle, au Musée des Beaux-Arts de Mons (BAM), concept Claudio Bernardo, interprétation Daniela Lucà, Claudio Bernardo (danse), Antoine Maisonhaute (violon)

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Mythologies, Galerie ARS 117 (Artists Run Space - Bruxelles) et Machine à Eau/Festival Le Mouvement.Mons (Mons) concept Jean-Luc Tanghe en collaboration avec Claudio Bernardo
  • 2015 : Écrire le geste, Centre Wallonie-Bruxelles (Paris) et Théâtre Varia (Bruxelles) photographies Jean-Luc Tanghe

Publications[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Écrire le geste, publication hors-série dédiée au travail de Claudio Bernardo, Bruxelles, Belgique : Alternatives théâtrales, septembre 2015, 112 pages.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2014 : Médaille d'or pour l'œuvre et la carrière réalisée en tant qu'artiste brésilien de la Francophonie/Ambassadeur de la Belgique, par la Divine Académie Française des Arts, Lettres et Culture (France)
  • 2012 : Prix du meilleur spectacle, Bienal Internacional de Dança do Ceará (Fortaleza, Brésil) pour Usdum
  • 2012 : Prix de la critique belge pour L'Assaut des cieux
  • 1992 : Cairo Experimental Festival Prize (Le Caire, Egypte) pour Raptus
  • 1991 : Prix SACD (Belgique) pour Usdum
  • 1987 : Prix Philip Morris au Concours de Lausanne-Chorégraphes Nouveaux (Lausanne, Suisse) pour Caïn

Lien externe[modifier | modifier le code]

www.aspalavras.org