Claudine Roy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Claudine Roy
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Claudine Roy, entrepreneure basée «au bout du monde» à Gaspé (Québec) dans l'Est du Canada
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinction

Biographie[modifier | modifier le code]

Claudine Roy est une femme d'affaires née à Pointe-à-la-Frégate (Municipalité du Canton de Cloridorme) en Gaspésie.
Pendant plusieurs années, elle organise les Traversées De La Gaspésie (TDLG), un événement qui permet à des centaines de participants de faire le tour de la région à ski de fond, à raquette et à «bottine»[1].

En 2007, elle préside la campagne de financement pour la fondation Cornelius-Brotherton dont le but est d'amasser 1 millions de dollars afin d'offrir des bourses aux étudiants du Cégep de la Gaspésie et des Îles[2].

En 2009, elle préside la Corporation des fêtes de Gaspé qui vise à célébrer le 475e anniversaire de l'arrivée de Jacques Cartier à Gaspé[3]. Elle a été propriétaire durant près de 30 ans du Bistro-bar Brise-Bise, un resto-bar de Gaspé.

En 2015, elle achète l'Auberge sous les arbres, l'Auberge sous les Arbres à Gaspé et procède à la passation de l'entreprise du Brise-Bise à un entrepreneur gaspésien, Simon Poirier (ex-gérant de La Vieille usine de L'Anse-à-Beaufils).

Elle est maintenant présidente directrice générale de Gestion immobilière Gaspé, possédant divers immeubles à revenus. Elle est administratrice de société certifiée et siège sur plusieurs conseils d'administration dont celui d'Investissement Québec et de Desjardins. Elle est également très active dans l'entrepreneuriat féminin en servant de mentore pour des groupes de femmes dans divers projets. Elle donne également des conférences sur son expérience professionnelle et personnelle.

Elle est présidente d'honneur de la campagne de financement pour la reconstruction du théâtre de la Vieille Forge à Petite-Vallée, détruit par les flammes en août 2017.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le mérite municipale 2005 : Claudine Roy », Le Devoir,‎ , G-6 (lire en ligne)
  2. « Objectif de 1M$ pour la fondation Cornelius-Brotherton », Le Soleil,‎ , A-14 (lire en ligne)
  3. Presse canadienne, « Le 475e anniversaire de Gaspé a connu un départ canon », Le Devoir,‎ , B-8 (lire en ligne)
  4. Richard O'Leary, « Un prix de l'UQAR à Claudine Roy », sur Radio-Gaspésie, (consulté le 23 janvier 2019)
  5. « La gouverneure générale annonce 103 nouvelles nominations au sein de l’Ordre du Canada », sur https://www.gg.ca, (consulté le 22 janvier 2019)