Claudine Loquen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Claudine Loquen
Claudine Loquen artiste peintre.jpg
Claudine Loquen dans son atelier.
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Claudine LoquenVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
LoquenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domiciles
Formation
Activités
Autres informations
Mouvements
Site web
Distinction
Elsa Triolet et les loups - Technique mixte sur toile - 64 × 73 cm.

Claudine Loquen [klodin lɔkɛn], (née le à Sainte-Adresse) est une artiste peintre, sculptrice et illustratrice française. L'ensemble de son œuvre s'inscrit dans les mouvements de l'art singulier, l'art brut et l'art naïf[1].

Certaines de ses œuvres figurent dans les collections de musées français et étrangers.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Claudine Marie Claire Loquen naît (ainsi que sa sœur jumelle), le , à Sainte-Adresse. Ses ancêtres, originaires des Côtes-d'Armor et du Pays de Caux, en Seine-Maritime, sont tisserands, brodeurs, tailleurs d'habits[2]. Sa mère, Nicole, est employée à la SNCF.

Son enfance se passe au Havre, à Petite-Rosselle, à Chalon-sur-Saône puis à Veauville-lès-Baons, près d'Yvetot[3]. Adolescente, elle fréquente l'école des Beaux-arts, au Havre. En 1979, elle entreprend des études d'arts plastiques au lycée Claude-Monet du Havre puis au lycée Jeanne-d'Arc de Rouen où elle obtient son baccalauréat en 1982[4]. Après des études de lettres à l'Université de Rouen-Normandie, elle exerce divers métiers[3].

Parcours artistique[modifier | modifier le code]

Loquen installe son premier atelier à Maisons-Laffitte où elle réside de 1994 à 2011.

Sa première exposition personnelle a lieu en 2003, au café littéraire Les Deux Magots à Paris[5]. Elle sera suivie de beaucoup d'autres, en France comme à l'étranger[6].

L'artiste est sociétaire du Salon d'automne de Paris où elle fait partie de la section Mythes et réalités (créée et présidée par Danielle Le Bricquir), puis Mythes et singularité, de 2010 à 2020. Lors de ce même salon, Colombe Anouilh, le , lui décerne le prix Jean-Anouilh pour son œuvre sur toile, Jeunes filles aux loups[7],[8].

En 2017, elle rejoint le groupe Les naïfs, présidé par Bernard Vercruyce, au Salon Comparaisons[9].

À partir de 2018, ses œuvres sont représentées en permanence à la galerie Rollin, à Rouen.

En 2021, elle crée et préside la section Art naïf au Salon d'automne de Paris, regroupant une vingtaine d'artistes de la mouvance de l'art naïf.

Thèmes[modifier | modifier le code]

Elle peint essentiellement des femmes, des personnages historiques et puise son inspiration dans la littérature, l'histoire, la poésie et les contes[10],[11],[12],[13],[14]. En 2019, son exposition Les Dames des Andelys, au musée Nicolas-Poussin, rend hommage aux femmes ayant marqué l'histoire de la ville des Andelys : Clotilde, reine des Francs ; Aliénor d'Aquitaine ; Sophie Blanchard, aéronaute ; Marthe Lucas, peintre ; Emma Bovary[15].

Loquen a fait du loup son animal symbole. Celui-ci fait l'objet d'une exposition Tant qu'il y aura des loups au musée d'Art spontané de Bruxelles, en [16].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Illustrations[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Philippe Quinta, Comme en semant, La Meilleray-Tillay, éditions SOC & FOC (fondateur Claude Burneau)
  • 2017 : Luis Porquet, Jean-Marie Le Goff (préfaces), Loquen, Résonances Singulières, Paris, éditions Lelivredart
  • 2018 : Palette poétique, Rouen
  • 2018 : Michel Lautru, Pan ! C'est toi le loup !, Montrouge, éditions Voix tissées
  • 2021 : Mariem Raïss, Sept, Nîmes, NomBre7 éditions (1e édition)
  • 2022 ; Mariem Raïss, Sept, Nouvelles Vénusiennes, éditions Bonbon (2e édition)

Kamishibaï[modifier | modifier le code]

  • 2014 : L'étrange aventure de Doudou, Le Smedar, Le Grand-Quevilly (onze illustrations sur le thème du recyclage).

Pochettes de disque[modifier | modifier le code]

Vinyle[modifier | modifier le code]
  • 2003: Fall in Love - Illustration de la pochette du DJ vocal Gee - Album - 33 tours - Emcaprod - Design : Kartrak
CD[modifier | modifier le code]
  • 2004 : Gee - Illustration de la pochette du DJ vocal Gee - Emcaprod - Design : Kartrak

Publications[modifier | modifier le code]

  • Jean-Louis Redval (préface), 2004, Loquen, éditions Sémios
  • IIeana Cornea, (préface), textes de Sylvie Loquen, 2008, Claudine Loquen, éditions Lelivredart
  • HeleneCaroline Fournier, (préface), 2008, Claudine Loquen, Art Total Multimedia, Québec
  • HeleneCaroline Fournier, (préface), 2011, Sénat, Portraits singuliers, Claudine Loquen, Art Total Multimédia, Québec
  • Jean-Paul Gavard-Perret (préf. Claudine Loquen), Claudine Loquen : Portraits singuliers, Paris, éditions Lelivredart, 28 p..
  • Luis Porquet (ill. Claudine Loquen), Loquen, Rouen, , 28 p. (ISBN 978-2-9557-0399-1).
  • Frédérique-Anne Oudin (préface), 2020, Les oubliées, tome 1, éditions La Grisette

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Au café des joues rouges, technique mixte sur toile 54 × 73 cm, musée de Magog (Canada).

Expositions (sélection)[modifier | modifier le code]

Muséales et institutionnelles[modifier | modifier le code]

Pavillon Davioud, Jardin du Luxembourg, Paris.

Personnelles[modifier | modifier le code]

  • 2021 : Louves, Galerie Les peintres du Marais, Paris
  • 2020 : Emma, Clotilde, Aliénor, Médiathèque, Sassetot-le-Mauconduit.
  • 2019 : La maison de l’Étang, Louveciennes.
  • 2018 : Galerie Rollin, Rouen (en permanence)[22]..
  • 2018 : Congrégation du Sacré-Cœur, Saint-Aubin-lès-Elbeuf[23].
  • 2017 : Château de Regnéville-sur-Mer[24].
  • 2016 : Desseins, Galerie Cap'art, Quintin[25].
  • 2016 : Une vision singulière, Galerie Les Champs, Saint-Brieuc[26].
  • 2016 : Galerie-librairie Le Marque Page, Quintin.
  • 2015 : Galerie de l'échiquier, Pouzauges [27].
  • 2015 : Galerie-librairie Le Rêve de l'escalier, Rouen.
  • 2015, 2013 : Les Timandines, Les trois Vierges, Luxembourg.
  • 2015 : Petit monde merveilleux, Au nom de la rose, Rouen.
  • 2014 : L'étrange aventure de Doudou, Le Smedar, Le Grand-Quevilly.
  • 2013 : Galerie Saint-Louis, Toulon.
  • 2009 : Hôtel de ville, Yvetot.
  • 2008 : Galerie Cécile Charron, Paris.
  • 2008 : Centre Culturel Roger Lemelin, Québec, Canada.
  • 2007, 2006 : Le Cosy, Maisons-Laffitte.
  • 2007 : Chapelle Saint-Jacques, Mantes-la-Jolie.
  • 2007 : Caisse centrale de réassurances, Paris.
  • 2007 : Château de Gordes.
  • 2006 : Château Jander, Listrac-Médoc.
  • 2006, 2004 : Galerie Cap'art, Quintin.
  • 2006 : Château de Grouchy, Osny.
  • 2006 : Château d'Harcourt, Chauvigny.
  • 2006 : Salle Sainte-Barbe, Festival d'été, Sélestat.
  • 2006 : La maison du Meunier, Sannois.
  • 2005 : Carré à la Farine, Versailles.
  • 2005 : Galerie Armonti, Paris.
  • 2004 : Galerie-librairie Le Poche-Café, Dinan.
  • 2004 : Galerie Étienne de Causans, Paris.
  • 2004, 2003 : Galerie Mailletz, Paris.
  • 2004, 2003 : Café Les Deux Magots, Paris.
  • 2003 : Château de Bricquebec, Le Chartrier.
  • 2003 : Maoh Noodles, Neuilly-sur-Seine

Collectives[modifier | modifier le code]

  • 2022 : Salon d'automne, Grande halle de la Villette, groupe Art naïf, Paris.
  • 2022 : Les Sarabandes - La Palène - Vaux-Rouillac.
  • 2022 : Salon Comparaisons, Les naïfs, Grand Palais éphémère, Paris.
  • 2021 : Salon d'automne, Avenue des Champs-Elysées, groupe Art naïf, Paris.
  • 2021 : L'art du bonheur, en duo avec Danielle Le Bricquir, Saint-Julien.
  • 2019 : La Société nationale des beaux-arts, Carrousel du Louvre, Paris.
  • 2019 : Le Hang-Art, Saffré.
  • 2019, 2018 : Salon des indépendants normands, Rouen.
  • 2018 : Galerie Le village d'artistes, Rablay-sur-Layon.
  • 2018 à 2022 : Galerie Rollin, Rouen.
  • 2018, 2016 : Biennale d'art naïf, Andresy.
  • 2018 : CREA, Saint-Ouen-de-Thouberville.
  • 2018 : Galerie du Parc, Barneville-Carteret[28].
  • 2018 : Artistes singuliers pluriel, Les Damps.
  • 2018 : Les Hivernales, Bonsecours.
  • 2022, 2018 : Rouen National Art, Halle aux toiles, Rouen.
  • 2017 à 2021 : Salon Comparaisons, Les naïfs, Grand Palais, Paris.
  • 2017 à 2020 : Galerie Vivienne, Paris.
  • 2017 à 2019: Galerie Étienne de Causans, Paris.
  • 2015 : Galerie Béatrice Bellat, Paris.
  • 2015 : L'échappée belle, Maison des Traouiero, Perros-Guirec.
  • 2016, 2015 : Salon des artistes français, Grand Palais, Paris.
  • 2016 : Rampe art, Château de Flamanville.
  • 2014 : Rampe art, Bricquebec.
  • 2014 : Cercle des artistes de Paris, Parc floral, Vincennes.
  • 2013 à 2022 : Courant d'arts, Authon-du-Perche.
  • 2013 : Galerie du Croissant, Bruxelles, Belgique.
  • 2012 : Art Metz, Metz.
  • 2012 : Les Hivernales, Palais des Congrès, Montreuil.
  • 2011 : Lille Art Fair, Lille.
  • 2011 : Salon d'Automne International, Sarria, Espagne.
  • 2011 : Portrait art Today, Galerie Claire Corcia, Paris.
  • 2010 : Les Primitifs modernes, La Maison du Limousin, Paris.
  • 2009, 2010 : Courant d'arts, Miermaigne.
  • 2009 à 2012 : La Grande Exposition Internationale, Espace contemporain, Québec, Canada.
  • 2010 : Art affordable art Fair, Halle Freyssinet, Paris.
  • 2010 : Salon des arts, Maisons-Laffitte.
  • 2010 : Espace Pierre Cardin, Galerie Cécile Charron, Paris.
  • 2010 : Biennale d'art naïf, Saint-Junien.
  • 2010 : Primo Piano LivinGallery, Lecce, Italie.
  • 2010 à 2020 : Salon d'automne, groupe Mythes et réalités puis groupe Mythes et singularité, Avenue des Champs-Elysées, Paris [29]
  • 2009 : Le Grand Baz'Art, Bézu-Saint-Eloi.
  • 2009 : Art Fair Contemporay Art, Innsbruck, Autriche[30].
  • 2009 : Salon des primitifs modernes, Neuilly-Plaisance.
  • 2009, 2006 : Château de Rully, Rully.
  • 2008 : Les Singuliers, Galerie Art & Miss, Paris.
  • 2008 à 2018 : Galerie Saint-Louis, Toulon.
  • 2008 : Galerie 5mn d'arrêt, Châteauroux.
  • 2008 : Bann'art, Festival d'art singulier, Banne.
  • 2007, 2015 : Salon des arts, Cavan [31].
  • 2007 : Légendes, contes et mythes, La Gwal'Art, Québec, Canada.
  • 2007 : Sillons d'art, Galerie Atelier, Saint-Briac-sur-Mer.
  • 2007 : Visions d'Afrique, Galerie Art & Miss, Paris.
  • 2007 : Bleu, couleur dominante, La Gwal'Art, Québec, Canada.
  • 2006 : Salon d'automne, Yerville.
  • 2004 : Galerie Les Pyramides, Port-Marly.
  • 2004 : Nature et Afrique, Galerie de l'Entrepôt, en trio avec Manabu Kochi et Patrick Chappert-Gaujal, Paris[32].
  • 2002 : Les peintres du Marais, Paris.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2021 : Prix Art naïf, Les amis du Salon d'automne, Paris.
  • 2019 : Prix Coup de cœur des enfants, Salon d'automne, Elbeuf.
  • 2014 : Prix Jean-Anouilh, Les amis du Salon d'automne, Paris[33].
  • 2010 : Invitée d'honneur au Salon des arts de Maisons-Laffitte[34].
  • 2008 : Prix France-Europe - CIAAZ, Québec (Canada).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Bible de l'art singulier, Paris, Les éditions Lelivredart, , 118 p. (ISBN 978-2-35532-279-2).
  2. Frédérique-Anne Oudin, « Les oubliées », Recueil,‎ , p. 4 et 5.
  3. a et b Luis Porquet, « Claudine Loquen », Les Affiches de Normandie,‎ , p. 25 (ISSN 1145-8488).
  4. « Claudine Loquen », sur Site (consulté le ).
  5. Serge Guérin, Éloge "politique" du chocolat, Paris, Lemieux Éditeur, , 127 p. (ISBN 978-2-37344-002-7), p. 45-46 :

    « Claudine Loquen, peintre joyeuse, qui réalise des collages superbement colorés et dont la première exposition dans un lieu public se tint au Café des Deux Magots… »

    .
  6. Luis Porquet, « Claudine Loquen », Les Affiches de Normandie,‎ (ISSN 1145-8488).
  7. amisalonautomneparis, « Le Prix Jean Anouilh 2014 des Amis du salon d'Automne de Paris », (consulté le ).
  8. Colombe Anouilh d'Harcourt est la fille de Jean Anouilh, écrivain, poète et dramaturge.
  9. « Salon Comparaisons », sur www.comparaisons;org, (consulté le ).
  10. Aurèle Ricard, « Carte blanche à Claudine Loquen », Bazart, agenda Normandie,‎ , p. 2 (ISSN 1276-6577) :

    « Abreuvée de lecture, elle rend hommage aux Jane Eyre, Charlotte Salomon, et autres femmes au destin sacrifié. Élevée au côté d'une sœur jumelle, la gémellité habite l'artiste. Sa technique, mêle dessins soignés à l'encre de Chine, acrylique et textures. »

    .
  11. « L'univers onirique de Claudine Loquen à découvrir à la galerie Rollin », sur www.paris-normandie.fr, .
  12. Luis Porquet, « Claudine Loquen ou la poésie révélée », Les Affiches de Normandie,‎ , p. 29 et 30 (ISSN 1145-8488).
  13. « Claudine Loquen peintre et sculptrice du merveilleux », sur www.normandie-web.com, .
  14. Frédérique-Anne Oudin, « Les Dames des Andelys », sur www.claudine-loquen.com, (consulté le ).
  15. « Exposition Claudine Loquen au musée Nicolas Poussin (Les Andélys) | Les éditions Lelivredart » (consulté le ).
  16. « Tant qu'il y aura des loups », sur www.musee-art-spontané.be (consulté le )
  17. « Les Dames des Andelys », sur https://www.lelivredart.com/2019/03/22/exposition-claudine-loquen-au-musee-nicolas-poussin-les-andelys/, (consulté le )
  18. « Exposition Imagninaives - Musée de Magog - Loquen », sur www.artnaifmagog;com,
  19. « L'art en plein air », sur www.leparisien.fr,
  20. « Portraits singuliers - Exposition Claudine Loquen au Sénat », sur www.lelivredart.com,
  21. Thibaud Josset, Claudine Loquen, Le bonheur de la sensualité naïve, Paris, Univers des arts, juillet-août-septembre 2011, 74 et 75 p.
  22. « Galerie Rollin », sur www.galerie-rollin.com, (consulté le )
  23. « Exposition Claudine Loquen », sur www.rouentourisme;com,
  24. « Exposition Claudine Loquen », sur www.regnevillemaritime.fr, .
  25. « L'univers tonique de Claudine Loquen », sur www.ouest-france.fr, .
  26. « Claudine Loquen à la galerie les Champs », sur www.ouest-france.fr, .
  27. « Exposition de Claudine Loquen », sur www.ouest-france.fr, .
  28. « Exposition Claudine Loquen », sur www.station.barneville-carteret.fr,
  29. Société du Salon d'automne de Paris, Salon d'automne : Paris - 2017, Paris, Lelivredart, (ISBN 978-2-9533199-9-6), page 178
  30. Art Innsbruck 2009, , Page 32
  31. Journal Le Télégramme, « Le 22e salon des arts est un Havre de paix », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  32. « Nature et Afrique », sur www.agora.paris, (consulté le )
  33. « Prix Jean Anouilh », sur www.amisalon-automne-paris,
  34. « 3e salon des arts de Maisons-Laffitte Claudine Loquen », sur www.maisonslaffitte.fr,

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : source utilisée pour la rédaction de cet article

Mémoire[modifier | modifier le code]

  • Domitille Alibert, Claudine Loquen ou une artiste féministe aux marges de la création, mémoire de Master 2 Histoire le l'art - 113 p.- Université Paris-Nanterre (2022).

Encyclopédies biographiques[modifier | modifier le code]

  • Le portfolio des artistes singuliers (2020). Artension - Hors-série no 29 - p. 13 - Paris : éditions Lelivredart (ISSN 0294-3107).
  • Le Salon d'Automne à travers ses affiches de 1903 à nos jours (2019). Paris : éditions Lelivredart (ISBN 978-2-35532-334-8).
  • Parent, F. (2014). Portrait Art Today Arcueil : éditions Patou, p. 200 et 201 (ISBN 978-2-953254891).
  • La Bible de L’Art Singulier Tome 3, Inclassable et Insolite (2013) Paris : éditions Lelivredart, p. 109 (ISBN 978-2-355321405).
  • Who's who (2012), International Art, Artistes des XXe et XXIe siècles, Genève.
  • Parent, F. Nude Art Today (2012), Arcueil : éditions Patou (ISBN 2-9532548-6-2).
  • Parent, F. Guide des Ateliers d’Artistes, 2010, Arcueil : éditions Patou (ISBN 978-2-9532548-3-9).
  • Magazin'art (2009), Québec : éditions Editart International, p. 149 (ISBN 978-0-9680646-72).
  • Les artistes d'aujourd'hui (2009), Québec : éditions Art Total Multimedia, p. 16-17 (ISBN 978-2-923622-00-2) (OCLC 936980723).
  • Le Marché International de l'art contemporain (2009), Québec : éditions Art Total Multimedia, p. 14 (ISBN 978-2-923622-01-9) (OCLC 936980792).
  • Critiques d'art (2009) volume 1, Québec : éditions Art Total Multimedia, p. 18-28-34 (ISBN 978-2-923622-07-1) (OCLC 936989494).
  • La Bible de L’Art Singulier Tome 2, Inclassable et Insolite (2008). Paris : éditions Lelivredart (ISBN 978-2-355320224).
  • Sorriano, C. Guid'art (2008). Paris : éditions Larousse, p. 332.
  • Akoun (2015), Paris : Selena éditions (ISBN 979-10-94886007), p. 588.
  • Guide de Roussan, marché de l'art au Québec (2008) : éditions De La Roche (ISBN 978-2-923073095).

Catalogues d'expositions collectives[modifier | modifier le code]

Articles de presse[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]