Claudine Béréchel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Claudine Béréchel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
(à 86 ans)
Nom de naissance
Claudine Anna Béréchel
Nationalité
Activités
Autres activités
Formation
Maître
Conjoint
Distinctions
Prix Heuzey au beaux-arts
Médaille d'Histoire de l'art aux beaux-arts de Paris
Lauréate de la Manufacture de Sèvres
Prix de la Biennale de Cherbourg
Prix Oscar Roty par la Fondation Taylor
Médaille d'or au Salon de la gravure
Grand prix de gravure animaliers pour un hommage à Henri Fabre
Grand prix de sculpture du Conseil général de Loir-et-Cher
Médaille de vermeil de la Ville de Paris

Claudine Anna Béréchel née le à Clichy et morte le [1], est une artiste peintre, graveuse, sculptrice et médailleuse française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Claudine Béréchel est la fille de Louis Béréchel, directeur de société, et de son épouse Gillette Malet. Elle entre en 1942 à l'École nationale supérieure des beaux-arts, avec le souhait de faire de la décoration. Elle y intègre l'atelier du peintre fresquiste Pierre-Henri Ducos de La Haille (1889-1972)[2].

Elle réalise des mobiles polychromes, décore des bâtiments publics et fait de la gravure en taille douce.

Elle épouse le [1] son condisciple, le graveur René Quillivic, et s'installe avec lui à Paris dans la maison-atelier du no  73 boulevard de Montmorency, chez son beau-père. Le couple aura deux enfants : Anna et Armel.

Particulièrement habile, elle réalise des tailles directes dans l'acier. Elle maîtrise parfaitement la technique du bronze et réalise des tanagras à la sculpture monumentale. Passionnée de paléontologie et de la préhistoire, elle collectionne les minéraux et les fossiles.

Ses obsèques eurent lieu à l'église de Plouhinec, commune berceau de la famille Quillivic où ils ont conservé la maison familiale.

Timbre postal[modifier | modifier le code]

  • Nouvelle-Calédonie, 1975, pour le 10e anniversaire de la Société ornithologique de Nouméa[3]
  • 10e anniversaire de la Société ornithologique de Nouméa, 1975[3]

Monnaie[modifier | modifier le code]

  • Pièce de 1 Franc Convocation des États Généraux du 5 mai 1789, émise pour le bicentenaire en 1989, en nickel, de 24 mm de diamètre, tranche striée, poids : 6 grammes, épaisseur 1,7 mm. Démonétisée le 17 février 2002[4]

Médaille[modifier | modifier le code]

  • Médaille du cinéma en bronze, 68 mm, 180gr environ, signée poinçon corne (Mdp), avers : évocation d'une salle de cinéma avec un écran blanc et en dessous la silhouette des spectateurs. Au revers : La bande du film serpentant de droite à gauche, sur toute la surface de la pièce comme un long ruban
  • 1969 : série de médailles émaillées[réf. nécessaire]
  • 1978 : L'Homme dans le Cosmos, une de ses fontes choisit par l'Agence spatiale européenne pour offrir au roi Juan Carlos pour l'inauguration de son premier centre spatial
  • 1987 : Guillaume le Conquérant pour la Monnaie de Paris à l'occasion du 900e anniversaire de sa mort. L'avers représente le profil d'un guerrier casqué tenant devant son visage une épée pointée vers le ciel, le revers, le vainqueur de la Bataille d'Hastings, à cheval, passant en revue les bateaux de son expédition
  • Paris en couleurs bronze, émaux, poids 210 gr. Médaille presse-papier, poids:180gr, bronze 68 mm[5]

Sculpture[modifier | modifier le code]

Parmi ses sculptures monumentales, on peut citer celles des groupes scolaires du parc à Vanves, de la rue Paul-Valéry à Paris et du Cercle de la Marine à Casablanca[2].

Illustrations[modifier | modifier le code]

Avec son époux ils signent ensemble de nombreux poèmes qu'ils illustrent et éditent dans leur propre maison d'édition[7].

Publication[modifier | modifier le code]

  • L'Homme et l'univers, 2008

Salons[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://mondephilatelique.blog.lemonde.fr/2013/03/17/hommage-a-claudine-berechel/ Le Monde Philatélique (17/03/2013)
  2. a et b Catalogue général illustré des éditions de la Monnaie de Paris, sans date (1985).
  3. a et b Yvert et Tellier, no 395
  4. 1 franc États Généraux de Béréchel
  5. Médailles : Presse-papier et Paris en couleurs de Claudine Béréchel
  6. Timbres magazine no 80, juin 2007, pages 68-73.
  7. Le Télégramme du 3 août 2011.
  8. (notice BnF no FRBNF13513406)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bénézit
  • Who's Who in France
  • Bernard Jules Verlingue, Catalogue de l'exposition de René Quillivic (père) et fils et Claudine Béréchel, éditions de l'Association des amis du musée de la faïence de Quimper, Quimper, 1997, 48.p.

Liens externes[modifier | modifier le code]