Claudia Marsani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Claudia Marsani
Description de cette image, également commentée ci-après
Claudia Marsani, c. 1975.
Naissance (59 ans)
Nairobi, comté de Nairobi, Kenya
Nationalité Flag of Italy.svg Italienne
Profession Actrice

Claudia Marsani, née le à Nairobi dans le comté de Nairobi au Kenya, est une actrice italienne. Auteur d'un éphémère carrière, elle a remporté le ruban d'argent de la meilleure actrice débutante en 1975 pour son premier rôle au cinéma dans le drame Violence et Passion (Gruppo di famiglia in un interno) de Luchino Visconti.

Biographie[modifier | modifier le code]

Miss Teenager (it) 1973, Claudia Marsani débute au cinéma en 1974 dans le drame Violence et Passion (Gruppo di famiglia in un interno) de Luchino Visconti aux côtés des acteurs Burt Lancaster, Helmut Berger, Silvana Mangano et Stefano Patrizi. Elle remporte pour ce premier rôle au cinéma le ruban d'argent de la meilleure actrice débutante en 1975.

La même année, elle est à l'affiche du néo-polar italien Vai gorilla de Tonino Valerii et tient un rôle récurrent dans la mini-série La Signora Ava d'Antonio Calenda réalisé d'après le roman éponyme de l'écrivain italien Francesco Jovine[1]. En septembre, elle fait la couverture de l'édition italienne du magazine Playboy.

En 1976, elle joue dans la comédie fantastique L'Ordinateur des pompes funèbres (Caccia al montone) de Gérard Pirès adapté du roman du même nom écrit par le romancier américain Walter Kempley. Elle tient enfin un dernier rôle au cinéma dans le drame érotique Scandalo de Salvatore Samperi aux côtés de Lisa Gastoni et Franco Nero.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions notables[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]. Signora Ava.

Source[modifier | modifier le code]

  • (en) Roberto Curti et Noël Burch, Tonino Valerii: The Films, Jefferson, McFarland, , 278 p. (ISBN 978-1476664682), p. 214.

Liens externes[modifier | modifier le code]