Claudia Lichtenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Claudia Lichtenberg
Claudia Häusler, Mendrisio 2009 - Women Elite.jpg

Claudia Lichtenberg lors du championnats du monde de cyclisme sur route 2009

Informations
Nom de naissance
HäuslerVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes professionnelles
2005 ELK Haus - Tirol Noe
2006-2008 Nürnberger Versicherung
2009-2010 Cervélo Test Team
2011 Diadora-Pasta Zara
2012 Orica-AIS
2013 TIBCO-To The Top
2014 Giant-Shimano
2015 Liv-Plantur
2016 Lotto Soudal
2017- Wiggle High5
Principales victoires

Claudia Lichtenberg, née Claudia Häusler[1] le à Munich, est une coureuse cycliste allemande, membre de l'équipe Team Giant-Shimano. Elle a notamment remporté en 2009 deux des principales courses par étapes du calendrier international : le Tour de l'Aude et le Tour d'Italie. En 2014, elle remporte la Route de France féminine en ayant remportée la première étape et conservée la tête jusqu'au terme de l'épreuve.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle obtient son Abitur en 2005 au lycée de Geretsried. Elle étudie ensuite la mécanique à la TU Munich.

2009[modifier | modifier le code]

En 2009, elle rejoint l'équipe Cervélo TestTeam. À la Flèche wallonne, à soixante kilomètres de l'arrivée, Luise Keller et Claudia Häusler passent à l'attaque. Cette dernière se retrouve seule dans la Côte de Bohisseau. Elle est reprise peu avant le mur de Huy. Elle trouve cependant la force de repartir avec Marianne Vos, Amber Neben, Emma Johansson et Noemi Cantele. Dans l'ascension, Claudia Häusler accélère au milieu du mur mais se fait passer par Marianne Vos et Emma Johansson. Elle se classe troisième[2],[3].

Elle participe au Tour de l'Aude. La leader de l'équipe est Kristin Armstrong. Lors de la quatrième étape, elle fait partie du groupe d'échappée avec Marianne Vos, Nicole Cooke et sa coéquipière Regina Bruins. Le groupe prend plus de deux minutes d'avance et se dispute la victoire. Regina Bruins s'empare du maillot de leader du classement général, tandis que Claudia Häusler devient deuxième. Sur la difficile sixième étape, dans le col du calvaire elle est la seule avec Kristin Armstrong à pouvoir suivre Trixi Worrack. Elles comptent plus de six minutes d'avance sur leurs poursuivantes à l'arrivée. Claudia Häusler s'adjuge le maillot jaune et possède plus d'une minute de marge sur ses deux compagnons d'échappée au classement général. Elle résiste encore à l'attaque de Trixi Worrack le lendemain et se classe deuxième derrière Marianne Vos. Elle inscrit finalement son nom au palmarès de l'épreuve[4],[5].

Sur le Tour d'Italie, elle se présente une nouvelle fois au départ en tant que coéquipière de Kristin Armstrong. Elle se classe septième du contre-la-montre individuel puis troisième de la troisième étape. Sur la sixième étape, elle s'échappe avec Judith Arndt, Mara Abbott, Nicole Brändli et le maillot rose Emma Pooley également membre de la Cervélo TestTeam. Cette dernière est cependant distancée dans la descente. L'échappée se dispute la victoire et compte plus de cinq minutes d'avance sur le groupe de poursuivantes. Claudia Häusler endosse le maillot rose. Elle le défend sur l'étape suivante contre les attaques des membres de l'équipe Columbia-HTC Women et passe la ligne en premier. Elle remporte finalement le classement général de l'épreuve ainsi que son classement par points[6].

2013[modifier | modifier le code]

Au Tour d'Italie 2013, Claudia Häusler termine deuxième de la troisième étape à quarante-cinq secondes de Marianne Vos qui a attaqué dans la côte. Elle pointe alors à la même place au classement général. Elle est cinquième le lendemain à quelques secondes de la Néerlandaise. Lors de la cinquième étape, Mara Abbott réalise de grands écarts. Claudia Häusler est sixième mais est distancée de deux minutes quarante-neuf. Elle ne perd cependant qu'une place au classement général et devient quatrième. Elle est deuxième de l'étape suivante derrière l'Américaine. Le déclassement de Fabiana Luperini lui permet de remonter d'une place au général. Elle maintient son rang lors du contre-la-montre de la huitième étape et termine donc le Tour d'Italie à la troisième place[7].

Au Tour de Toscane, elle est septième de la première étape. Au soir de la troisième étape, elle est cinquième du classement général. Le lendemain, en protestation contre les problèmes de sécurité, 59 participantes ne prennent pas le départ. Claudia Häusler remporte ainsi le Tour de Toscane[8]. Elle déclare être très satisfaite de sa cinquième place et ne se considère pas comme la vainqueur du Tour.

2014[modifier | modifier le code]

Aux championnats du monde sur route 2014, elle se dévoue dans le final pour Lisa Brennauer qui termine à la deuxième place[9].

2015[modifier | modifier le code]

En 2015, sur la Route de France, elle se trouve dans le groupe de tête lors de la troisième étape. Lors de l'étape reine qui se conclut à La Planche des Belles Filles, elle finit troisième et occupe la même position au classement général. Elle conserve sa place jusqu'à la fin de l'épreuve[10].

2016[modifier | modifier le code]

Lors du prologue du Tour d'Italie 2016
À la Flèche wallonne 2016

Aux Strade Bianche, Claudia Lichtenberg parvient à suivre les meilleures dans les secteurs gravillons, mais ne suit pas l'attaque décisive. Elle se classe huitième[11]. Au Tour des Flandres, Claudia Lichtenberg suit les meilleures jusqu'à la fin et se classe neuvième[12]. À l'Emakumeen Euskal Bira, Claudia Lichtenberg finit huitième de la difficile deuxième étape. Elle remonte à la neuvième place du classement général. Elle est septième de la dernière étape et conclut l'épreuve à la même place au classement général[13]. À la Flèche wallonne, Claudia Lichtenberg ne suit pas le groupe de sept coureuses qui se détachent dans la côte de Cherave. Elle se classe finalement onzième[14],[15].

Au Tour d'Italie, Claudia Lichtenberg se montre très régulière : elle fait partie de l'échappée décisive lors de la première étape et se classe cinquième. Le lendemain, elle est sixième de l'arrivée en côte[16],[17]. Elle est cinquième dans le temps de Megan Guarnier de l'étape passant par le col du Mortirolo[18],[19]. Elle finit ensuite quatrième de la sixième étape qui se conclut en montée[20],[21],[22]. Alors quatrième du classement général, elle perd une place lors du contre-la-montre individuel[23],[24],[25],[26]. Elle profite cependant de la dernière étape pour passer Mara Abbott et termine donc l'épreuve à la quatrième place[27].

Au Trophée d'Or, elle se classe quatrième du contre-la-montre inaugural. Sur l'ultime étape, elle s'échappe avec Daiva Tušlaitė et Eri Yonamine. Bien que suivi de près par le peloton, elles se disputent la victoire. Claudia Lichtenberg est la plus rapide. Elle remonte à la deuxième place du classement général. Elle dédie sa victoire à son père décédé quelques jours auparavant[28].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Sur le podium des championnats d'Allemagne sur route 2015

Grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de l'Aude[modifier | modifier le code]

  • 2006 : 8e[29]
  • 2007 : 20e
  • 2008 : 7e. Vainqueur du classement de la meilleure jeune.
  • 2009 : Vainqueur. Porteuse du maillot de leader à partir de la 6e étape.
  • 2010 : 4e

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

  • 2007 : 16e[30]
  • 2008 : 3e, vainqueur de la 6e étape. Vainqueur du classement de la meilleure jeune.
  • 2009 : Vainqueur, vainqueur de la 7e étape. Porteuse du maillot de leader à partir de la 6e étape. Vainqueur du classement par points.
  • 2010 : 4e
  • 2011 : 16e
  • 2012 : 8e
  • 2013 : 3e
  • 2014 : 6e
  • 2015 : 12e
  • 2016 : 4e

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Classement UCI[31] 112e[32] 45e[33] 41e[34] 36e[35] 11e 19e 42e 59e 16e 20e 52e 32e
UCI World Tour - - - - - - - - - - - 22e

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) Hausler wordt Claudia Lichtenberg sur vrouwenwielrennen.be
  2. (en) « Vos rules Mur de Huy », sur cycling news (consulté le 14 novembre 2016)
  3. « 12ème Flèche Wallonne féminine 2009 », sur mémoire du cyclisme (consulté le 14 novembre 2016)
  4. (en) « 25th Tour de l'Aude - 2.2 WE », sur cycling news (consulté le 10 août 2015)
  5. Alfred North, Tour le cyclisme féminin performances 2009, , p. 82-85
  6. (en) « Giro Donne 2009 », sur cycling news (consulté le 29 novembre 2015)
  7. Alfred North, Tout le cyclisme féminin performances 2013, , p. 212
  8. Alfred North, Tout le cyclisme féminin performances 2013, , p. 303
  9. (en) « Lisa Brennauer interview: The most successful rider of the 2014 worlds », sur cycling tips (consulté le 24 novembre 2014)
  10. (en) « La Route de France », sur cycling news (consulté le 22 août 2015)
  11. (en) « Lizzie Armitstead wins Strade Bianche Women », sur cycling news (consulté le 6 mars 2016)
  12. (en) « Lizzie Armitstead wins Women's Tour of Flanders », sur Cycling news (consulté le 4 avril 2016)
  13. (en) « Guarnier wins final stage, Johansson overall at Euskal Emakumeen XXIX Bira », sur cycling news (consulté le 23 avril 2016)
  14. (en) « Van der Breggen wins La Fleche Wallonne Feminine », sur cycling news (consulté le 21 avril 2016)
  15. « Anna Van der Breggen s’offre une nouvelle Flèche », sur le dérailleur (consulté le 22 avril 2016)
  16. « Giro Rosa - Evelyn Stevens s'impose au sommet à Montenars », sur cyclism actu (consulté le 9 juillet 2016)
  17. (it) « Giro Rosa, 2ª tappa: Stevens vittoria e maglia. Longo Borghini seconda », sur Gazzetta (consulté le 9 juillet 2016)
  18. « Mara Abbott dompte la Cima Coppi », sur le dérailleur (consulté le 6 juillet 2016)
  19. (it) « Giro Rosa, il Mortirolo lancia Mara Abbott », sur Gazzetta (consulté le 9 juillet 2016)
  20. (en) « Giro Rosa: Stevens wins stage 6 summit finish to Madonna della Guardia », sur cycling news (consulté le 8 juillet 2016)
  21. « Giro Rosa - L'étape reine pour Stevens, Guarnier en rose », sur cyclism actu (consulté le 9 juillet 2016)
  22. « Giro Rosa - Longo Borghini "ne voulait pas y aller à fond" », sur cyclism actu (consulté le 9 juillet 2016)
  23. (en) « Stevens wins Giro Rosa time trial », sur cycling news (consulté le 8 juillet 2016)
  24. (it) « Giro Rosa, Stevens vince la crono », sur Gazzetta (consulté le 9 juillet 2016)
  25. « Giro Rosa - Megan Guarnier : "Ce n'est pas terminé" », sur cyclism actu (consulté le 9 juillet 2016)
  26. « Giro Rosa - Evelyn Stevens : "Je n'avais aucune ambition" », sur cyclism actu (consulté le 9 juillet 2016)
  27. (en) « Guarnier wins 2016 Giro Rosa », sur cycling news (consulté le 12 juillet 2016)
  28. « Trophée d’Or : Elise Delzenne a eu chaud et peur… », sur Le berry (consulté le 25 août 2016)
  29. « Claudia Lichternberg-Häusler », sur cycling fever (consulté le 22 novembre 2014)
  30. « Claudia Lichternberg-Häusler », sur cycling fever (consulté le 22 novembre 2014)
  31. (en) « World Cup - Results - Cycling - Road 2012 », sur UCI (consulté le 22 août 2014)
  32. « Classements Route UCI 2005 - Classement Individuel - Femmes Elite », Union cycliste internationale,‎ (consulté le 12 mai 2013)
  33. « Classements Route UCI 2006 - Classement Individuel - Femmes Elite », Union cycliste internationale,‎ (consulté le 12 mai 2013)
  34. « Classements Route UCI 2007 - Classement Individuel - Femmes Elite », Union cycliste internationale,‎ (consulté le 12 mai 2013)
  35. « Classements Route UCI 2008 - Classement Individuel - Femmes Elite », Union cycliste internationale,‎ (consulté le 12 mai 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :