Claude Vellefaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Claude Vellefaux
Biographie
Activité

Claude Vellefaux est un architecte français, qui a notamment fait construire en 1611 l'hôpital Saint-Louis à la demande de Henri IV.

Biographie[modifier | modifier le code]

Claude Vellefaux était qualifié de maître maçon en 1585, juré du roi es-œuvres de maçonnerie et voyer de monsieur le prince de Conti, en 1611, grand voyer de Saint-Germain-des-Prés, juré maçon contrôleur des bâtiments de l'Hôtel-Dieu, en 1625.

Il a épousé avant 1610 Laurence Hébert, fille d'un marchand vivant à Saint-Germain-des-Prés et eut trois filles: l'une, Laurence épousa un médecin du roi, Valentin Hieraulme et l'autre, Anne, s'unit à Gilles Sanglier, écuyer, seigneur de la Noblaye en Touraine. La troisième, Étienne Vellefaux, s'est mariée avec l'architecte Christophe Gamard qui a succédé à son beau-père comme voyer de l'abbaye Saint-Germain-des-Prés[1].

Il contribua aussi à de nombreux travaux en l'Hôtel de Ville de Paris.

Il a surtout travaillé dans l'environnement de l'abbaye Saint-Germain-des-Prés, mais aussi sur des bâtiments de l'Hôtel-Dieu, entre 1605 et 1625. Avec François Quesnel il a dressé le plan du nouveau quartier du Luxembourg, en 1615.

Il est le premier constructeur de l'hôpital Saint-Louis, sur les plans de Claude Chastillon et de François Quesnel, en 1607.

Il a probablement construit la maison qu'il a habité au no 15 rue de Buci.

Il fit construire puis habita un immeuble de la rue de Seine à Paris. Il fit son testament en 1625 et mourut probablement en janvier 1629 puisque le notaire Saint Vaast fit son inventaire le 7 février 1629[2].

Il a donné son nom à une rue du 10e arrondissement de Paris jouxtant cet hôpital, la rue Claude-Vellefaux, devenue par la suite l’avenue Claude-Vellefaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Pierre Babelon, Demeures parisiennes sous Henri IV et Louis XIII, p. 256, 278, Éditions Hazan, Paris, 1991 (ISBN 9782850252518) ; p. 323
  2. référence, citation ou lien

Archives Nationales : p. 2660 F°489 (Naturalisation)
, Y 144 F°317(Donation réciproque L.Hébert et C.Vellefaux),
L799 18 mars 1620 (Alignement à Saint-Germain-des-Prés),
et au minutier central :
LXXVIII/194 F° 535 2 septembre 1625, (Vente d'office de maçonnerie par C. Vellefaux),
LXXXIII/192, 11 février 1624 (Mariage de Laurence Vellefaux et Valentin Hiérolme),
LXXIII/196, 27 avril 1627 (testament de Claude Vellefaux), etc.,



Liens externes[modifier | modifier le code]