Claude Thompson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thompson.

Claude Thompson
Image illustrative de l’article Claude Thompson
Claude Thompson
Biographie
Naissance
à Trois-Rivières
Ordination sacerdotale
Décès (à 86 ans)
Autres fonctions
Fonction religieuse

Blason

Claude Thompson est né à Trois-Rivières le 14 janvier 1927, a été ordonné prêtre en 1951, et mort le 20 février 2013[1] à l'âge de 86 ans. Son père, J.-Antonio Thompson, docteur en musique, compositeur, maître de chapelle, organiste et pédagogue, fut son premier maître.

Biographie[modifier | modifier le code]

Claude Thompson a complété ses études théologiques et musicales au cours de deux séjours à Rome où il a obtenu l'Angélicum une licence en théologie et de l'Institut pontifical de musique sacrée de nombreux diplômes en chant grégorien, en musicologie, en composition et en orgue. En 1970, le même institut lui décernait un doctorat en musique sacrée avec la mention « summa cum laude ». Au cours des étés 1955 et 1956, il fut l'élève, à Fontainebleau, de la grande musicienne française Nadia Boulanger.

Mû par une véritable vocation d'éducateur, Claude Thompson s'est surtout investit auprès des Petits Chanteurs de Trois-Rivières. En effet, dès son premier retour de Rome en 1956, on l'invitait à prendre la direction musicale d'un chœur d'enfants « Les Petits Chanteurs Trifluviens ». En 1966, en collaboration avec la Commission scolaire de Trois-Rivières, il fonde l'École des Petits Chanteurs de Trois-Rivières qui permettra désormais aux enfants membres de la chorale de recevoir dans une même institution une formation régulière du 2e cycle du primaire et une formation musicale comparable à celle qui se donne dans les grandes maîtrises européennes.

Tout en poursuivant son œuvre de musicien éducateur auprès des jeunes, Claude Thompson a également dispensé des cours d'Histoire de la musique au Conservatoire de musique de Trois-Rivières ainsi qu'à l'Université du Québec à Trois-Rivières.

Claude Thompson a composé une cinquantaine d'œuvres chorales diverses (messes, motets, etc.) sans compter des œuvres pour chœur et orchestre : « Cantate pour le 100e anniversaire du Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières » (1960), « Cantate pour le 350e anniversaire de la ville de Trois-Rivières » (1984), un Magnificat à l'occasion du 35e anniversaire des Petits Chanteurs (1992), « Cantate pour une Université » à l'occasion du 25e anniversaire de l'Université du Québec à Trois-Rivières (1994), une messe d'action de grâces pour célébrer le 300e anniversaire des Ursulines à Trois-Rivières (1997) et un spectacle sons et lumières pour le Grand Jubilé de l'an 2000. Claude Thompson a aussi harmonisé un grand nombre de chants folkloriques québécois autant qu'étrangers.

À la direction des Petits Chanteurs de Trois-Rivières, Claude Thompson a mené cette maîtrise dans des tournées en Europe, aux États-Unis et chez nous[Où ?] dans différentes provinces. Il a dirigé les Petits Chanteurs de Trois-Rivières lors de plusieurs captations radiophoniques ainsi qu'à la télévision et les hautes performances de la maîtrise lui ont valu des critiques élogieuses de la part de nombreux connaisseurs. Il a réalisé une vingtaine de productions musicales sur disques et cassettes.

En 1983, il devenait le président-fondateur de la Fédération des Pueri Cantores du Québec affiliée à la fédération internationale.

Distinctions et honneurs[modifier | modifier le code]

Claude Thompson est récipiendaire de nombreuses décorations de la part d'organismes civils autant que religieux en reconnaissance de la qualité artistique qu’il manifeste à la direction des Petits Chanteurs de Trois-Rivières.

Les autorités ecclésiastiques ont aussi récompensé ses mérites en le nommant prélat d'honneur (Monseigneur).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Information sur le site Radio Canada