Claude Millet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Claude Millet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (61 ans)
Nationalité
Activité

Claude Millet, née le , est professeure de littérature à l'université Paris Diderot, spécialiste du XIXe siècle français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancienne élève de l'École normale supérieure de Fontenay-aux-Roses, elle est agrégée de lettres modernes et spécialiste du romantisme français[1]. Après avoir été enseignante de lettres en lycée et ATER à l’UFR de Lettres modernes de l’université de Lille 3 (1990-1992), elle soutient une thèse sur Victor Hugo, intitulée Le mur des siècles : la représentation de l'histoire dans la nouvelle série de la Légende des siècles de Victor Hugo[2] (1991).

Elle est maître de conférences à l'université de Rouen (1992-2000), professeure à l'université de Lille III (2000-2006) et enseigne actuellement à l'université Paris-Diderot, où elle anime depuis 2008 le Groupe de recherche sur Victor Hugo[3].

Recherches et activités éditoriales[modifier | modifier le code]

Ses domaines de recherche sont le romantisme et l'antiromantisme, la poésie, les légendes et les mythes du XIXe siècle, l'écriture de l'histoire, littérature et idéologie.

Elle co-dirige, avec David Charles, le Dictionnaire Victor Hugo[4] et avec Paule Pétitier la revue Écrire l'histoire[5] et la collection Le siècle de l'histoire[6].

En 2004, elle a coordonné un numéro de la Revue des Sciences humaines sur « La poésie en procès » et en 2010 le numéro 61 de Textuel « Contre le romantisme ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Publications en tant qu'auteur[modifier | modifier le code]

  • L'esthétique romantique, une anthologie, Presses Pocket, coll. « Agora », 1991. Victor Hugo. La Légende des siècles, PUF, coll. « Études littéraires », 1995.
  • Le Légendaire au XIXe siècle - Poésie, mythe et vérité, PUF, coll. « Perspectives littéraires », 1997[7]
  • La Légende des siècles, Première Série, Les Petites Épopées, LGF, Le Livre de poche classique, 2000.
  • Le Despote oriental, Maisonneuve & Larose, série Victor Hugo et l'Orient, 2001.
  • Hugo et la guerre (dir.), Maisonneuve & Larose, 2002.
  • La poésie en procès (dir.), Revue des Sciences Humaines no 276, 2004.
  • Le Romantisme. Du bouleversement des lettres à la France révolutionnaire, Le Livre de Poche, coll. « Référence », 2007[8].
  • (Co-auteure) Choses vues depuis Hugo. Hommage à Guy Rosa, avec Florence Naugrette et Agnès Spiquel, Presses Universitaires de Valenciennes, 2008.
  • (Éd.) Politiques antiromantiques. Études réunies par Claude Millet, Classiques Garnier, 2012.
  • La circonstance lyrique. Actes du colloque international de Lille 2005, Peter Lang, 2012.

Contributions à des ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

  • « Le Romantisme » dans La Poésie française du Moyen Âge à nos jours (dir. M. Jarrety), PUF, coll. « Premier cycle », 1997 (réédition coll. « Quadrige », 2006).
  • « L'éclatement poétique, 1848-1898 » dans Histoire de la France littéraire - Tome III (dir. P. Berthier et M. Jarrety), PUF, coll. « Quadrige », 2006.

Document sonore[modifier | modifier le code]

  • « Entretien sur le Romantisme », Site Canopé, 5 min, en ligne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sauf indication contraire, les éléments biographiques et bibliographiques sont issus des sources suivantes : la page LinkedIn de l’auteur, le site //www.puf.com/Auteur:Claude_Millet et l'ouvrage : Politiques antiromantiques. Présentation des contributeurs, p. 209 (cf. bibliographie).
  2. Notice Sudoc, consultée en ligne le 12.04.16.
  3. Page du groupe de recherche sur Victor Hugo, consultée en ligne le 12.04.16.
  4. Classique Garnier.
  5. CNRS Éditions
  6. Éditions Classiques Garnier
  7. Compte-rendu de Pasquale Auraix-Jonchière, in: Romantisme 1999, Volume 29, Numéro 104, p. 122-124 [lire en ligne]
  8. Corinne Saunier, Le romantisme, ou la quête d’histoire d’une génération, in: Acta Fabula, revue des parutions, octobre 2008, volume 9, numéro 9 [lire en ligne]

Liens externes[modifier | modifier le code]