Claude Maillard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Claude Maillard
Image dans Infobox.
Claude Maillard en 2017
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction
Prix Œdipe le salon (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Claude Maillard, née à Paris en 1927, est médecin gynécologue, psychanalyste et écrivaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Claude Maillard a exercé la médecine en Afrique de l'Ouest, aux Antilles, au Brésil et en France où elle adhère au Mouvement pour la liberté de l'avortement et de la contraception (MLAC). Elle effectue des recherches médicales à Palo Alto (San Francisco) et à l'Université Tulane à la Nouvelle-Orléans. Elle est docteur en Sciences Humaines et Cliniques. Elle est membre du Cercle Freudien, de la Société Psychiatrie-Psychanalyse, adhérente du Centre de formation et de recherche psychanalytiques (CFRP), d’Insistance et de Psychanalyse actuelle. Elle est l’auteur de nombreux romans, d'œuvres photographiques, sonores ou électroniques comme des poèmes visuels ou numériques et la collection du livre rare et précieux.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La Dissection, Flammarion, 1967
  • Les Vespasiennes de Paris ou les précieux édicules, La Jeune Parque, 1967
  • Sexe Contrôle. Petite Anthologie de la contraception, Presses du Temps Présent, 1970
  • Petite messe pour Rose, Jérôme Martineau, 1971
  • Avortement, les pièces du dossier, Robert Laffont, 1974
  • Les Prostituées. Ce qu’elles disent quand elles parlent à une femme, Robert Laffont, 1975
  • L’Oiseau de Bel-Air, Stock Lire, 1977
  • Le Présent des femmes. Entre l'homme et la femme, y a-t-il un désert?, Robert Laffont, 1978
  • Les Épaves, Paul Vermont, 1979
  • Le Cheval épandeur des taxes émotionnelles, La Nèpe, 1981
  • Mnésis, fouilles et vestiges, Trans/Form, 1982
  • La Contadora, Bicéphale Europe Amérique Latine, 1983
  • Tome-Son du Théâtre de l'écriture, Traversière, 1986
  • Masques d’écrits, le théâtre de l’écriture, Traversière, 1987
  • Frénésie à Sainte-Anne I, les jardins, Frénésie, 1987
  • Le Partage de la mère morte, Philippe Olivier, 1990
  • Frénésie à Sainte-Anne II, 20 séminaires pour un fantôme, Frénésie éditions, 1991.
  • Livre et critique, Argraphie, 1992
  • Machines vertige, en cours de scènes et d’actes, Le Temps du Non, 1993
  • Frénésie à Sainte-Anne III, Folie Babel, Frénésie éditions, 1994.
  • Le Scribe, Frénésie éditions, 1996
  • Les Sept cahiers du Scribe, unicum, Artulis, 1998.
  • Tables du Scribe, unicum, Artulis, 1998.
  • Do, l’intime étranger, Bernard Gabriel Lafabrie, 1999.
  • Agataké, fille et sœur du scribe, Artulis, 1999.
  • Les Pommiers de Sodome, Frénésie éditions, 2000.
  • Les Lois sexuelles.Essai sur une idée de l’ordre moral au XIXe siècle, Frénésie éditions, 2003.
  • Massada de Sodome à Gomorrhe, Artulis, 2002
  • 82 Dressages, Artulis, 2005.
  • La Grande Révolte. Le tragique de la technique. Frénésie éditions, 2008.
  • La Grande Révolte. Le tragique de la technique. (Deuxième version) Frénésie éditions, 2010.
  • Marie de Varsovie, Frénésie éditions, 2013.
  • Alarme Révolver A bout portant. Frénésie éditions, 2017.
  • Les trois poèmes. Frénésie éditions, 2018

Ouvrages en collaboration[modifier | modifier le code]

  • Hitler à travers la caricature internationale, avec Jean-Claude Simoën, Albin Michel, 1974
  • Sébastien. Chat Vive. Live Cat. Notre Livre, avec Coco Gordon, Coco Gordon, NYC, 1987
  • Ça Image, avec Bernard Lantéri, Argraphie, 1991
  • La Canopée malaise, avec Pierre Jacerme, Artulis, 2001.
  • Portraits de sept femmes psychanalystes (avec C. Maillard, textes de C. Casadamont, F. Delbary-Jacerme, M. Dolin, P. Hassoun, D. Kohen et S. Molina), livre d'artiste avec 7 portraits lithographiés par Bernard Gabriel Lafabrie, éditions Bernard Gabriel Lafabrie, 2003[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]