Claude Lorieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un journaliste image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un journaliste français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Claude Lorieux
Description de l'image defaut.svg.
Naissance
Paris
Décès
Guérande
Activité principale
journaliste, écrivain
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français

Claude Lorieux, né le à Paris et mort le à Guérande[1],[2], est un journaliste français. Ancien collaborateur du Figaro et grand spécialiste du Moyen-Orient.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 17 décembre 1936 à Paris, il sort diplômé de Sciences Po. Entré à l'Agence France-Presse en 1962, il est correspondant de l'AFP à Rome pendant le Concile Vatican II et il couvre la guerre du Viêt Nam à New York de 1967 et 1968. Il devient par la suite correspondant de l'AFP à Bruxelles puis à Londres.

En 1978, il devient collaborateur du service étranger du Figaro, dont il devient responsable et grand spécialiste du Moyen-Orient.

Il vivait à Guérande, d'où il était originaire, et sillonnait les pays du Moyen-Orient.

Lorieux était vice-président du Conseil pour le commerce extérieur de la France, dont il a été président de la Commission pour le Moyen-Orient. Il était également vice-président de l'Association française des journalistes spécialisés sur le Moyen-Orient et le Maghreb (AJMO).

Il est mort d'un cancer de la moelle épinière. Il était marié et père de deux enfants.

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]