Claude Imauven

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Claude Imauven
2020 ORANO-CLAUDE-IMAUVEN VERSION APLAT©CRESPEAU-7613.jpg
Biographie
Naissance
(65 ans)
Marseille
Nationalité
France
Conjoint
Michèle Cantareil
Enfants
2
Autres informations
Président
Distinctions

Claude Imauven, né le à Marseille est un haut fonctionnaire et chef d'entreprise français.

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Il entre à l'École polytechnique en 1977, puis à l'École des Mines de Paris. Nommé dans le corps des mines, il s'occupe de mines, de carrières et d'énergie au Service des mines, à Marseille (1983-1986)[1].

Il est ensuite nommé à Paris en 1986, adjoint de Robert Pistre, qui était chef du service du Conseil général des mines. De 1988 à 1989, il est conseiller technique au cabinet de Jean-Marie Rausch, ministre du commerce extérieur.

En 1989, il est nommé chef du service des Matières premières et du Sous-sol de la DGEMP, au ministère de l'industrie.

De 1991 à 1993, il est conseiller auprès du ministre de l'industrie et du commerce extérieur Dominique Strauss-Kahn[2].

Parcours à Saint-Gobain (1993-2019)[modifier | modifier le code]

En 1993, il entre au groupe Saint-Gobain, où il s'occupe d'abord de la politique industrielle, puis des finances et des investissements industriels de la branche vitrage, puis des filiales de l'Espagne, du Portugal et du Maroc (1996-1999), puis de l'activité tuyaux. En 2001, il est nommé PDG de Pont-à-Mousson SA qui venait de changer de nom en Saint-Gobain PAM. Il dirige la branche canalisation du groupe de 2001 à 2004. Il est directeur général adjoint de la Compagnie de Saint-Gobain de 2004 à 2015, tout en dirigeant les branches Canalisation, Isolation et Matériaux de construction qui constitueront le pôle Produits pour la construction.

De 2016 à 2019, il est directeur général exécutif du groupe.

Parcours à Orano[modifier | modifier le code]

En 2020, il est nommé président du conseil d'administration d'Orano dont il est membre depuis 2018, en remplacement de Philippe Varin qui prenait la présidence de Suez[3]. A sa nomination, il a déclaré vouloir axer son action sur le développement international du groupe, notamment avec les Etats-Unis, la Chine, et plus largement l’Asie[4], tout en apportant son soutien au management dans la mise en œuvre de sa politique d’engagement (neutralité carbone et économie circulaire) et pour le développement de nouveaux produits et services répondant aux besoins des clients[5].

Autres responsabilités[modifier | modifier le code]

En parallèle, il est président de Grand Nancy Initiatives (2001-2004), administrateur de CIC Est (2001-2016) et d'Areva (2015-2017). Au sein du Conseil d’administration d’AREVA, il est membre du comité stratégique et des investissements ; il préside le comité des nominations et des rémunérations puis le comité ad hoc et le comité de suivi des obligations de fin de cycle.

Il préside le conseil d'administration de l'Institut Mines-Télécom de février 2016 à février 2020, fonction où il succède à Jean-Bernard Levy, PDG de EDF[6].

Depuis 2019, il préside le conseil d'administration d'Artelia dont il était administrateur depuis 2010[7].

Le 23 juin 2020, le Conseil d'administration de la Fondation Mines-Télécom élit Claude Imauven président de cette dernière à l'unanimité, succédant ainsi à Guy Roussel[8].

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Chevalier de l’ordre national du Mérite
  • 2006 : Chevalier de la Légion d’honneur
  • 2015 : Officier de l’ordre national du Mérite[9]

En 2006, Claude Imauven a parrainé la promotion de l’Ecole européenne d’ingénieurs en génie des matériaux.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié et père de 2 enfants[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Who's Who in France, 2018
  2. « Claude Imauven », sur Les Echos, (consulté le )
  3. « Claude IMAUVEN (P 1980 ICM) »
  4. L'Usine Nouvelle, « Qui est Claude Imauven, le nouveau président d’Orano ? - L'Usine Energie », L'Usine nouvelle,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. Jean-Luc Crozel, « Claude Imauven : capitaine d'industrie made in Marseille », La Provence,‎
  6. « Claude Imauven, nouveau président du Conseil d’administration de l’IMT », sur IMT, (consulté le )
  7. « Artelia poursuit sa transmission actionnariale et fait évoluer sa gouvernance, nouvelle étape pour accompagner son développement international | Artelia Group | Artelia, un leader européen de l’ingénierie indépendante », sur www.arteliagroup.com (consulté le )
  8. « Claude Imauven, nouveau Président de la Fondation Mines-Télécom », sur Fondation Mines-Télécom, (consulté le )
  9. « Claude Imauven - Who's Who », sur www.whoswho.fr (consulté le )
  10. « Interview de Claude Imauven réalisée par Avra Tzevelekis (P96) »