Claude Guinet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Guinet.


Claude Guinet, Sainte-Catherine, 1507. Musée des beaux-arts de Lyon
Claude Guinet, Sainte-Catherine, 1507. Musée des beaux-arts de Lyon

Claude Guinet ou Guynet, dit Claude le Peintre, est un peintre et peintre verrier français, mort vers en 1512 ou 1513.

Il travaille en 1493 à Lyon, où il signe en 1496 les statuts de la corporation des peintres verriers et sculpteurs[1]. Natalis Rondot a proposé de reconnaître en lui l'auteur d'une Sainte Catherine, datée de 1507, mais rien ne l'atteste. Elle est au Musée des beaux-arts de Lyon, venue de l'église collégiale de Notre-Dame de Beaujeu[2]. Le tableau est peint sur bois, et dans la prédelle sont les portraits de cinq prébendiers, probablement les donateurs. La sainte est présentée de façon semblable par la pose et les accessoires à la statuette de sainte Catherine qui décore une des niches du tombeau de Philibert II de Savoie à Brou. Claude Guinet est peut-être le peintre qui, sous le nom de Claude, est employé par Pierre II de Bourbon, sire de Beaujeu[3].

Il n'y a apparemment aucune indication d'un lien en Claude Guinet et le Maestro Claudio qui, aux dires de Vasari vient à Rome accompagné de Guillaume de Marcillat et qui, toujours d'après Vasari, meurt à Rome peu après 1510.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Natalis Rondot, Peintres de Lyon. Un peintre lyonnais [Claude Guinet] de la fin du XVe siècle, Bernoux et Cumin, , 59 p.
  2. D'après Site de Beaujeu, la collégiale était attenante au château de Pierre-Aiguë. Le château a été détruit en 1611, et l'église, a été démolie en 1793.
  3. Emmanuel Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, t. 6, Gründ,