Claude Gazier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Claude Gazier
Image dans Infobox.
Claude Gazier présente son exposition à la Villa Tamaris (France).
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (69 ans)
LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation

Claude Gazier, né le , à Lyon en France, est un artiste peintre français.

Biographie[1][modifier | modifier le code]

Claude Gazier passe sa petite enfance à Paris en France puis en 1956 à Rio de Janeiro au Brésil avec ses deux parents. Après son retour à Paris en 1958 il habite près du Musée du Louvre puis fréquente l'atelier du Musée des arts décoratifs de Paris et pratique la peinture au lycée. En 1971 il intègre l'École nationale supérieure des beaux-arts en section Architecture. Durant ses études il suit un stage d'architecture dans les Cévennes, pratique les techniques de la maçonnerie et voyage à Rome où il étudie les anamorphoses architecturales du Baroque italien et découvre les fresques de Tiepolo[Lequel ?]. En 1979 il obtient son diplôme d'architecte DPLG (UP6, Paris La Villette) avec un mémoire sur le « trompe-l'œil architectural ».

Les années suivantes il travaille dans plusieurs cabinets d'architectes, participe à des chantiers. Il réalise également le décor du « Privilège » au théâtre « le Palace » de et avec Gérard Garouste et « l'Atelier Passe-muraille » (Paris). En 1982 il s'installe à Lyon puis réalise de nombreux décors (théâtre, cinéma, expositions …) et des peintures en trompe-l'œil. C'est en 1985 qu'il découvre la peinture d'Edward Hopper et commence à peindre sur le thème du cinéma. Il rencontrera également Alexandre Trauner. Dès 1997 il enseigne dans le champ « Art et techniques de représentation » de l'École nationale supérieure d'architecture de Lyon.

Son œuvre[modifier | modifier le code]

Claude Gazier peint des scènes de l'âge d'or du cinéma. Le documentaire «Stars et Toiles» de Christophe Tourrette présente sa peinture à travers les regards croisés de Jean-Luc Chalumeau, Jean-Jacques Bernard et Bertrand Tavernier)[2].

Principales expositions personnelles[modifier | modifier le code]

Principales expositions collectives[modifier | modifier le code]

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]