Claude Delmas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Claude Delmas
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
VingrauVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Dieudonné JourdaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Claude Delmas est un écrivain catalan de langue française né le [1] à Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) et mort le [2]. Il a aussi publié sous le pseudonyme de Dieudonné Jourda[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Docteur en droit, Claude Delmas a été directeur général d'Air France en Espagne[1].

Il a écrit une douzaine de romans qui ont été publiés chez Julliard, Flammarion, P.O.L, aux Éditions Trabucaire et Mare Nostrum.

Il était aussi à l'origine, avec Claude Vauchez, d'un collectif pour sauver les vestiges du camp de Rivesaltes, qui devaient initialement être rasés[2].

Il résidait à Vingrau, dans les Pyrénées-Orientales.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Le bain maure, éditions Julliard, 1964.
  • Le pont du chemin de fer est un chant triste dans l'air, éditions Flammarion, 1965.
  • Les extrêmes climats, Flammarion, 1967.
  • Célébration de l'épingle à nourrice, éditions Robert Morel, 1969.
  • Le Schooner, Flammarion, 1970.
  • Le jeune homme immobile, Flammarion, 1972.
  • Grande neige, grand soleil, Flammarion, 1975.
  • Yamilée (théâtre), Flammarion,1978.
  • Des reines sont mortes belles et jeunes, Flammarion, 1978.
  • Chronique des guerres occitanes, éditions POL, 1983.
  • La lune est l'assassin, Flammarion, 1995.
  • Madrid et ses Castilles (essai), éditions Mare Nostrum, 1997.
  • Les Catalans sont des patots (avec des collages de Claude Massé), éditions Trabucaire, 1999.
  • L'emmurée de Tolède, éditions Balzac, 2001.
  • Histoire de Billy et la mienne, Perpignan, éditions Trabucaire, 2001 (originellement paru sous le pseudonyme de Dieudonné Jourda, Hachette/POL, 1980).
  • La vie va vite en août, Mare Nostrum, 2005.
  • L'Absolue Sécheresse du cœur, Perpignan, éditions Trabucaire, 2005 — Prix Méditerranée Roussillon 2006.
  • Toromania (avec des collages de Claude Massé), Perpignan, Trabucaire, 2008.
  • Pères pales inviolés (poésie), Voix éditions, 2012.
  • A jamais ton nom sur ma langue, Trabucaire, 2014.
  • Disparition du département des Pyrénées Orientales, éditions Libre d'Arts, Prix O. Coste des Vendanges Littéraires 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Autorité BnF
  2. a et b Antoine Gasquez, « Pyrénées-Orientales : Claude Delmas s’en est allé », La Semaine du Roussillon,‎ (lire en ligne, consulté le )