Claude Cardin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Claude Cardin
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance ,
Sorel-Tracy (Canada)
Joueur retraité
Position Ailier gauche
Tirait de la gauche
A joué pour LAH
As de Québec
LCPH
Knights d'Omaha
Blues de Kansas City
LNH
Blues de Saint-Louis
WHL
Buckaroos de Portland
EHL
Blazers de Syracuse
LIH
Oak Leafs de Des Moines
Carrière pro. 1963-1971

Claude Cardin (né le à Sorel-Tracy, dans la province de Québec au Canada) est un joueur de hockey sur glace. Il évolue au poste d'ailier gauche.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

En 1956, il débute dans les ligues juniors A, au sein des Royals junior de Sorel, sans jamais avoir joué dans d'autres ligues avant.Réputé pour son intensité, son agressivité et sa combativité, un style de jeu que les arbitres aiment réprimandé, il obtient une chance avec les Castors de Sherbrooke en ligue Senior du Québec en 1961[1].

En 1963-1964, il joue la majeur partie de la saison pour eux, mais ayant signé un contrat avec les Canadiens de Montréal, il obtient 2 essais avec les clubs écoles de cette formation : 3 matchs avec les Aces de Québec en Ligue américaine de hockey (LAH) et 4 matchs de série éliminatoire avec les Knights d'Omaha en Ligue centrale professionnelle de hockey (LCPH), qui remportent la Coupe Adams[2]. Même s'il n'a pas prit part à la finale, vu qu'il a quand même jouer en série éliminatoire, il fait partie de l'effectif champion.

En 1964-1965, évoluant toujours pour les Castors, il échoue en finale de la coupe Allan et en 1965-1966, il est sacré champion de la Coupe Allan avec les Castors[3] et en janvier 1966, il remporte avec eux, en Suède, la coupe Ahearne[4], ainsi que trois matchs d'exhibition en URSS[5], au cours d'un desquels Claude grimpa dans les tribunes pour s'expliquer avec un supporter adverse[1].

En juin 1967, les Canadiens cèdent ses droits aux Blues de Saint-Louis en échange d'argent[6]. il réalise un bon camp de pré saison et joue pour eux le premier match de la saison. au cours de ce match, un accrochage avec son entraineur, Scotty Bowman, a lieu[1]. le lendemain, il est rétrogadé dans une ligue mineur et joue pour les Blues de Kansas City en CPHL le reste de la saison. Avec 193 minutes de pénalités, il est le joueur le plus pénalisé de son équipe et le troisième joueur au total de la LCPH cette saison[7].

en 1968-1969, il dispute 5 matchs avec les Buckaroos de Portland en Western Hockey League (WHL) et le reste avec les Blues de Kansas City dans la Ligue Centrale de hockey (LCH), le mot professionnelle ayant été enlevé du nom de la ligue. fidèle à son habitude, avec 153 minutes de pénalité, il est à nouveau le joueur le plus pénalisé de son équipe et finit au 8e rang de la LCH[8].

il débute la saison 1969-1970 avec les Blues de Kansas City, puis il rejoint son ami Yves Cournoyer les Vics de Granby en Ligue de hockey senior du Québec[1].

la Saison 1971-1972 est sa dernière au niveau professionnel, il la débute en Eastern Hockey League avec les Blazers de Syracuse[9], pour qui il dispute 16 parties, avant de rejoindre les Oak Leafs de Des Moines en Ligue internationale de hockey (LIH), avec qui il échoue en finale des séries éliminatoires[10].

en 1972, il est entraineur-joueur pour l'équipe d'Amqui en Ligue de hockey senior de la Rive-Sud, avec qui il finit champion. il évolue encore comme entraineur-joueur avec Berthierville jusqu'en 1975, au moment de prendre sa retraite[1].

Trophées et récompenses[modifier | modifier le code]

Transactions[modifier | modifier le code]

  • Le , il est échangé par les Canadiens de Montréal aux Blues de Saint-Louis contre de l'argent[6].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Joueur[9],[11],[4]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1962-1963 Castors de Sherbrooke LHSQ Statistiques indisponibles Statistiques indisponibles
1963-1964 Castors de Sherbrooke LHSQ Statistiques indisponibles Statistiques indisponibles
1963-1964 Aces de Québec LAH 3 0 0 0 4 - - - - -
1963-1964 Knights d'Omaha LCPH - - - - - 4 0 0 0 0
1964-1965 Castors de Sherbrooke LHSQ Statistiques indisponibles Statistiques indisponibles
1964-1965 Castors de Sherbrooke Allan Cup - - - - - 13 10 9 19 50
1965-1966 Castors de Sherbrooke LHSQ 27 12 25 37 77 12 6 7 13 38
1965-1966 Castors de Sherbrooke Allan Cup - - - - - 19 6 13 19 56
1966-1967 Castors de Sherbrooke LHSQ 31 13 34 47 92 10 0 7 7 28
1967-1968 Blues de Saint-Louis LNH 1 0 0 0 0 - - - - -
1967-1968 Blues de Kansas City LCPH 63 17 35 52 193 6 3 5 8 23
1968-1969 Buckaroos de Portland WHL 5 0 3 3 0 - - - - -
1968-1969 Blues de Kansas City LCPH 58 10 34 44 153 4 1 1 2 4
1969-1970 Blues de Kansas City LCH 3 1 2 3 5 - - - - -
1969-1970 Saints de Saint-Hyacinthe LHSQ Statistiques indisponibles Statistiques indisponibles
1970-1971 Blazers de Syracuse EHL 16 3 9 12 12 - - - - -
1970-1971 Oak Leafs de Des Moines LIH 29 10 17 27 20 14 3 10 13 34
Totaux LNH 1 0 0 0 0 - - - - -

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « Les Chroniques du Panthéon », sur soreltracy.com, (consulté le 10 février 2019)
  2. a et b (en) « 1963-64 CPHL Playoff Results », sur hockeydb.com (consulté le 10 février 2019)
  3. a et b « Castors Senior 1965 », sur pantheonsportssherbrooke.com (consulté le 10 février 2019)
  4. a b et c (en) « 1965-66 Sherbrooke Castors », sur internationalhockeywiki.com (consulté le 10 février 2019)
  5. « Il y 50 ans, les Castors de Sherbrooke affrontaient les Russes », sur ici.radio-canada.ca, (consulté le 10 février 2019)
  6. a et b « Claude Cardin Trade », sur nhltradetracker.com (consulté le 10 février 2019)
  7. a et b (en) « CPHL 1967-68 League Leaders », sur hockeydb.com (consulté le 10 février 2019)
  8. a et b (en) « CHL 1968-69 League Leaders », sur hockeydb.com (consulté le 10 février 2019)
  9. a et b (en) (en) « Claude Cardin », sur Eliteprospects.com (consulté le 10 février 2019)
  10. a et b (en) « 1970-71 IHL Playoff Results », sur hockeydb.com (consulté le 10 février 2019)
  11. (en) « Claude Cardin hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database (consulté le 10 février 2019)