Claude Appell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Appell.
image illustrant un écrivain image illustrant français
image illustrant un journaliste image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un écrivain français et un journaliste français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Claude Appell né à Paris le 19 janvier 1921, et mort à Paris le 31 janvier 1976, est un auteur français pour la jeunesse, rédacteur en chef de journaux et de collections littéraires pour enfants, et homme de radio.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le petit-fils de Paul Appell qui avait fondé en 1920 la Cité universitaire de Paris, et le fils de Pierre Appell, officier de marine puis député et sous-secrétaire d'État.

En 1946, il quitte un poste dans une entreprise de papeterie où il avait pourtant réussi, pour se consacrer à la littérature de jeunesse.

Il devient rédacteur du journal Terre des jeunes en 1949, jusqu'à la fin de la parution en 1972. En 1959, il devient également rédacteur en chef de Francs-Jeux (bimensuel destiné aux enfants de 8 à 12 ans, créé en mai 1946), et le restera jusqu'à sa mort.

En 1956, il est responsable de l'émission hebdomadaire de radio Accusé, levez-vous !

De 1964 à 1975, il est directeur de la collection Série Quinze chez Gautier-Languereau.

Il a publié des livres pour enfants à partir de 1948, notamment chez Alsatia (collection Signe de piste). Il est intéressé entre autres à la conquête de l'espace. Certaines de ses œuvres sont signées Paul Cogan.

Il a adhéré au P.S.U. lors de sa création.

il s'est marié à Marie-Madeleine Haillot.

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

  • Les cent camarades, ill. Cyril, Alsatia / Signe de piste, 1948 et qui fut adapté au cinéma par Georges Ferney
  • Haut le champ, ill. Cyril, Signe de piste, 1949 (prix Larigaudie 1950)
  • La tortue d'ébène, ill. Cyril, Fleurus / Gautier-Languereau, 1952 (Paul Cogan)
  • Le grand livre des vraies autos, Gautier-Languereau, 1956 (Paul Cogan)
  • Les pionniers de l'espace, ill. Cyril, Fleurus, 1957
  • Les cow-boys, Gautier-Languereau, 1965
  • Savoir camper, Gautier-Languereau, 1967
  • Un homme a marché sur la lune, Gautier-Languereau (suppl. à Quinze aventures de l'espace), 1969
  • Jeux de plein air, Gautier-Languereau, 1966
  • 15 histoires de mystère pour filles,Gautier-Languereau, de Albert Robida, Jean-Paul Benoit, Claude Appell et Edouard Peisson

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]