Claude-Gilbert Dubois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dubois.
Claude-Gilbert Dubois
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Claude-Gilbert Dubois, né le à Limoges, est un universitaire français spécialiste du XVIe siècle. Il est professeur émérite à l'Université Michel de Montaigne Bordeaux-III. Il est marié avec Geneviève Dubois, phoniatre et orthophoniste, spécialiste des thérapies du langage.

Parcours[modifier | modifier le code]

Après son baccalauréat passé au Lycée Gay-Lussac de Limoges (1951) et ses études en khâgne au Lycée Louis-le-Grand à Paris, Claude-Gilbert Dubois est admis en 1954 comme élève de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm. Agrégé de Lettres classiques, il est nommé professeur au Lycée Marceau de Chartres, où il enseigne de 1958 à 1964 avec une interruption de deux années pendant lesquelles, officier, il accomplit son service militaire (1960-1962). Il est ensuite successivement assistant à la Faculté des Lettres de Bordeaux (1964-68) ; Maître-assistant (1969-1974) ; Docteur d'État (1974) ; Professeur titulaire de Littérature française à Bordeaux III. En 1976, il crée le Laboratoire Pluridisciplinaire de Recherches sur l'Imaginaire appliquées à la Littérature (LAPRIL, actuel CLARE), dont il devient directeur, ainsi que de la revue Eidôlon. Il a dirigé, de 1976 à 1993, les enseignements de Lettres et d'Arts de Bordeaux III.

Claude-Gilbert Dubois est nommé, en 1998, professeur émérite à l'Université Michel de Montaigne. Il est président d'honneur de la Société française d'étude du XVIe siècle, président d'honneur du Cercle d'études et de culture française, chargé de cours à l'Université du temps libre de Bordeaux. En 2004, il est élu membre résidant de l'Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Bordeaux. Sa thèse d'État porte sur la conception de l'Histoire au XVIe siècle ; sa thèse complémentaire, sur la mythologie gauloise et celtique au XVIe siècle. Il est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages publiés sous son nom et de plusieurs dizaines d'ouvrages collectifs dont il a assuré la direction. Ses derniers livres portent sur les mythologies et l'histoire des religions: "Mythologies de l'Occident" (Paris, Ellipses, 2007, nouvelle édition, Ellipses-poche, 2013), "Récits et mythes de fondation" (Bordeaux, PUB,2009), "L'Orient islamique face à l'occident"(ibid., 2011). Il a publié plus de 300 articles dans des revues spécialisées.

Domaines[modifier | modifier le code]

Ses domaines de recherche sont la Mythologie et l'histoire des religions, les Études littéraires sur l'imaginaire. la Littérature du XVIe siècle notamment. À noter que pour rendre hommage à ce professeur émérite, ses collègues universitaires ont rédigé à son intention les textes de deux forts volumes de "Mélanges pour Claude-Gilbert Dubois", "Histoire et littérature au siècle de Montaigne" publié aux éditions Droz[1] ainsi que "Etudes sur l'imaginaire ". mélanges offerts à Claude-Gilbert Dubois sous la direction de Gérard Peylet (Paris, L'Harmattan 2001).

Bibliographie (sommaire)[modifier | modifier le code]

  • La conception de l'histoire en France au XVIe siècle (1560-1610), 1977. Réimpression Saltkine Reprints, 2011.
  • Mythes et récits de fondation dans l'imaginaire culturel occidental, Bordeaux, PUB, 2009.
  • Mythologies de l'Occident : les bases religieuses de la culture occidentale, Paris, Ellipses, 2007.
  • L'enfant du faubourg (Saint-Lazare, près Limoges) 1939-1952, Neuvic-Entier, La Veyrizou, 2008.
  • « Europe et l'Europe », dans Espaces de l'image, Europe XVI-XVIIe siècles, Nancy, P.U. Nancy, 2002.
  • « Quand l'esprit souffle, la raison ploie », dans Mélusine, Lausanne, L'âge d'Homme, 2002.
  • « Œdipe et ses complexes : une mythologie de l'homme ordinaire », dans Polyphonies n° 5, Bordeaux, 2002.
  • Le Bel Aujourd'hui de la Renaissance, Paris, Seuil, 2001.
  • « Essais sur Montaigne, la régulation de l'imaginaire », Paradigme, L'atelier de la Renaissance, 03/05/2000.
  • « La Mythologie des origines chez Guillaume Postel », Paradigme, 03/05/2000.
  • La poésie du XVIe siècle, Presses Universitaires de Bordeaux, 1999.
  • Le Baroque en Europe et en France, Paris, PUF, 1998, 320 p. (ISBN 2-13-047019-X)
  • L'Isle des Hermaphrodites, Droz, 1996.
  • L'imaginaire de la Nation, 1792-1992 (éd.), Colloque européen de Bordeaux (1989), 1995.
  • L'imaginaire du changement, Presses Universitaires de Bordeaux, 1995.
  • Le Baroque, profondeur de l'apparence, Presses Universitaires de Bordeaux, 1995.
  • « Mots et règles, jeux et délires. Études sur l'imaginaire verbal au XVIe siècle », Paradigme, 01/01/1992.
  • L'imaginaire de la Renaissance, Paris, PUF, 1985, 256 p. (ISBN 2-13-038753-5)
  • Le Maniérisme, Paris, PUF, 1979.
  • Celtes et Gaulois au XVIe siècle, le développement littéraire d'un mythe nationaliste : avec l'édition critique d'un traité inédit de Guillaume Postel : « De ce qui est premier pour reformer le monde », Paris, Librairie philosophique J. Vrin, coll. « De Pétrarque à Descartes » (no 28), , 205 p. (présentation en ligne).
  • Minutes de silence, Monte Carlo, SATEM, coll. « Poètes de notre temps », 1963.

Mélanges pour C-G. Dubois[modifier | modifier le code]

  • Études sur l'imaginaire, Mélanges offerts à Claude-Gilbert Dubois, sous la direction de Gérard Peylet, Paris, L'Harmattan, 2001.
  • Histoire et littérature au siècle de Montaigne, Mélanges offerts à Claude-Gilbert Dubois, sous la direction de Françoise Argod-Dutard, Genève, Droz, 2001.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]