Claude-François de Montboissier de Canillac de Beaufort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Claude-François de Montboissier de Canillac de Beaufort
Biographie
Décès
Activité
Autres informations
Religion

Claude-François de Montboissier de Canillac de Beaufort (1693 (ou 1699) - Paris, )

Ecclésiastique français de la famille de Montboissier, famille d'origine Auvergnate ou Limousine qui porta à partir de 1459 le nom de Montboissier-Beaufort-Canillac ou de Beaufort-Canillac, prélat-commandeur de l'Ordre du Saint-Esprit.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'après son principal biographe Jean-Baptiste-Pierre Jullien de Courcelles[1], Claude-François de Montboissier de Beaufort, dit « abbé de Canillac », cumule de nombreux bénéfices ecclésiastiques : abbé de Canillac, chanoine-comte de Brioude (3 août 1712), puis de Lyon (27 avril 1716), abbé de Barbeau (8 janvier 1731), de Montmajour (1735), de Cercamp (1739) et de Fécamp (1745). Auditeur de la Rote en juillet 1733, il est chargé d'affaires de la France à Rome en 1742 et 1748. Nommé conseiller d'état, il est promu prélat-commandeur de l'Ordre du Saint-Esprit le 10 juin 1753. Il meurt à Paris le 27 janvier 1761 à 68 ans.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Baptiste-Pierre Jullien de Courcelles - Histoire généalogique et héraldique des pairs de France - 1829 – Page 38 ici