Claude-Alain Voiblet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Claude-Alain Voiblet
Fonctions
Député au Grand Conseil vaudois
En fonction depuis le
Député au Grand Conseil bernois
Maire de Reconvilier
conseiller municipal de Reconvilier
Biographie
Date de naissance [1] (56 ans)
Lieu de naissance Moutier
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Parti politique Parti Libéral-Conservateur
Religion protestant

Claude-Alain Voiblet, né en à Moutier dans le canton de Berne, est une personnalité politique suisse, anciennement membre de l'Union démocratique du centre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Claude-Alain Voiblet naît le 18 avril 1963 dans la commune bernoise de Moutier. Il passe son enfance dans le Jura bernois et après sa scolarité, entreprend une formation de dessinateurs de machines industrielles qu'il achève en 1983. Il la complète par une formation de technicien ET dans le même domaine en 1985. En 1998, il termine une formation de conseiller en personnel à l'Office fédéral de l'industrie, des arts et métiers et du travail. En 2005, il obtient un titre de technicien en gestion d'entreprise et une année plus tard, en 2006, un master exécutif en gestion d'affaires de l'ESM, École de management et de communication à Genève[2].

Vie politique[modifier | modifier le code]

Claude-Alain Voiblet est député au Grand Conseil du canton de Berne de 1990 à 2001. Il siège au Grand Conseil du canton de Vaud depuis 2011.

Secrétaire général de la section vaudoise de l'UDC depuis 2004, Il préside la section de 2012 à 2013[3]. Il est également vice-président de l'UDC suisse entre 2012 et 2016[4].

Le 10 mars 2016, il est exclu de la section cantonale de l'UDC[5] pour avoir collé sur des affiches électorales de son propre parti ses propres affiches. Le bannissement devient effectif le 14 avril 2016 après un vote lors du congrès du parti cantonal l'excluant à 91 voix contre 57[6]. Afin de conserver son siège au conseil communal de Lausanne, il crée le parti libéral-conservateur dans la foulée de son éviction, accompagné de cinq autres conseillers communaux élus (dès lors également exclus de l'UDC)[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://diju.ch/index.php?l=f&p=notices&s=detail&param1=4127
  2. Emma Chatelain et Philippe Hebeisen, « Voiblet, Claude-Alain (1963-) » [html], Dictionnaire du Jura, sur diju.ch, (consulté le 15 avril 2016)
  3. « Claude-Alain Voiblet quitte la présidence de l’UDC Vaud », 24 heures,‎ (lire en ligne)
  4. « Toni Brunner réélu, deux Romands à la vice-présidence », 24 heures,‎ (lire en ligne)
  5. « Claude-Alain Voiblet exclu de l'UDC Vaud », 24 heures,‎ (lire en ligne)
  6. Renaud Bournoud et Mathieu Signorell, « Claude-Alain Voiblet est exclu de l'UDC Vaud », 24 heures,‎ (lire en ligne, consulté le 15 avril 2016)
  7. « Affaire Voiblet-UDC : Groupe libéral-conservateur créé à Lausanne », Le Matin,‎ (lire en ligne, consulté le 3 août 2016)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Toni Brunner réélu, deux Romands à la vice-présidence », 24 heures,‎ (lire en ligne)
  • « Claude-Alain Voiblet présidera l’UDC vaudoise », 24 heures,‎ (lire en ligne)
  • « Claude-Alain Voiblet accusé de se moquer des intérêts vaudois », 24 heures,‎ (lire en ligne)
  • « Claude-Alain Voiblet quitte la présidence de l’UDC Vaud », 24 heures,‎ (lire en ligne)
  • « La démission de Claude-Alain Voiblet embarrasse l’UDC vaudoise », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  • « Bisbilles à l'UDC autour de Claude-Alain Voiblet », 24 heures,‎ (lire en ligne)
  • « Claude-Alain Voiblet dans la tourmente », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  • « Claude-Alain Voiblet pour sauver l’UDC Lausanne », 24 heures,‎ (lire en ligne)
  • « Sanglier, puis frondeur du Jura bernois, Claude-Alain Voiblet rebondit au faîte de l'UDC vaudoise », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  • « Une photo trouble l’image du candidat Voiblet », 24 heures,‎ (lire en ligne)
  • « Claude-Alain Voiblet exclu de l'UDC vaudoise », 20 minutes,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]