Classe de navire triple E Maersk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Image de synthèse d'un navire Maersk triple E

La classe Maersk triple E est une famille de porte-conteneurs géants d'une capacité de 18.340 TEU créée pour prendre la relève des navires Maersk de classe E.

Le contrat de construction a été accordé a l’armateur coréen Daewoo pour construire 20 navires pour un total de 3,8 milliards de dollars.

Le nom triple E provient des trois principes entourant la création de cette classe : «  Économie d’échelle, efficacité énergétique et progrès environnementaux ».

Les navires de cette classe seront les plus grands porte-conteneurs mais aussi les plus rentables en équivalent vingt pieds (EVP).

Avec une longueur de 400 mètres et une largeur de 59 mètres ces navires n’auront que 3 mètres de long et 4 m de large de plus que les navires de classe E. Ils pourront cependant transporter 2 500 conteneurs de plus.

Leur tirant d’eau les empêche de passer le canal de Panama mais ils peuvent utiliser le canal de suez pour joindre l’Asie à l’Europe.

Les navires sont propulsés par 2 moteurs 2 temps diesels de 32 mégawatts permettant une vitesse de croisière de 35 km/h. Leur vitesse est inférieure à celle de leurs prédecesseurs ce qui permet une réduction de 37 % de la consommation de diesel et de 50 % des émissions de dioxyde de carbone.

Le premier d'entre eux, le Mærsk McKinney Møller a été lancé en juillet 2013.

Références[modifier | modifier le code]