Classe Trident (PATRA)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Classe Trident
Image illustrative de l'article Classe Trident (PATRA)
P672 Epée (Gendarmerie maritime)
Caractéristiques techniques
Type Patrouilleur
Longueur 40,7 m
Maître-bau 5,9 m
Tirant d'eau 1,55 m
Tirant d'air 13,7 m
Déplacement 115 tonnes (standard)
Port en lourd 148 tonnes (pleine charge)
Propulsion 2 moteurs diesel AGO
2 hélices
Puissance 2 X 1100 ch
Vitesse 26 nœuds (route) maxi
Caractéristiques militaires
Armement Origine :
  • 1 canon Bofors 40 mm
  • 1 mitrailleuse de 12,7 mm
  • 6 rampes (missile SS12M)

Refonte :

Rayon d’action 1 500 miles nautiques à 15 nœuds (10 jours de vivre)
Autres caractéristiques
Électronique
  • 1 radar de nvigation
Équipage 2 offs, 15 hommes
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Période de
construction
1975 - 1976
Période de service 1976
Navires construits 4
Navires prévus 4

La classe Trident est une classe de patrouilleurs rapides construite :

Conception[modifier | modifier le code]

La Direction Technique des Constructions Navales (DTCN) doit remplacer les vieux escorteurs côtiers par une nouvelle catégorie de navires dénommée PATRA (PATrouilleur RApide) devant assurer, en première mission, la surveillance et le contrôle des eaux territoriales en Métropole et Outre-Mer.
Des missions secondaires lui sont aussi attribuées (sauvetage en mer, lutte contre la pollution, transport des commandos de marine,...).

Armement[modifier | modifier le code]

  • L'armement d'origine comprenait : 1 mitrailleuse de 12,7 mm sur la plage arrière, 1 canon Bofors 40 mm sur la plage avant et 6 rampes lance-missiles de chaque côté du rouf (l'officier de tir étant en passerelle).
  • Dans les années 1980, les lance-missiles sont débarquées et une 2e mitrailleuse de 12,7 mm est installée.
  • Lors du transfert des unités à la Gendarmerie maritime les 2 mitrailleuses sont remplacées par deux autres de 7,5 mm, puis de 7,62 mm.

Drôme[modifier | modifier le code]

  • La Drôme d'origine est constituée d'une embarcation pneumatique de 6 places (moteur hors-bord de 20 cv).
  • Une 2e embarcation pneumatique de 10 places (moteur hors-bord de 40 cv) est ensuite installée. Deux potences électriques sont disposées en plage arrière pour une mise à l'eau rapide.

Service[modifier | modifier le code]

Il porte sur sa proue le marquage AEM (Action de l'État en Mer) [1], les trois bandes inclinées bleu, blanc, rouge.

Les unités[modifier | modifier le code]

Nom Pennant number Chantier Lancement Armement Affectation Transfert Désarmement Photo
Trident P670 Auroux à Arcachon Fort-de-France
surveillance maritime

Groupement de La Gendarmerie Maritime de l'Atlantique Brest

détruit en 1998
Glaive P671 Auroux à Arcachon Cherbourg
FLONORD (Flottille du Nord)

  • Groupement de La Gendarmerie Maritime de la Méditerranée Toulon

  • Groupement de La Gendarmerie Maritime de la Manche Cherbourg
Glaive pat10.jpg
Epée P672 CMN Cherbourg Ile de Mayotte
surveillance maritime Océan Indien

Groupement de La Gendarmerie Maritime de l'Atlantique Lorient

démantelé en 2011
Pertuisane P673 CMN à Cherbourg Cherbourg
FLONORD (Flottille du Nord)

  • Groupement de La Gendarmerie Maritime de la Méditerranée Toulon

  • Groupement de La Gendarmerie Maritime de la Manche Cherbourg

détruit en 1998
Pertuisane pat.jpg

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]