Classe Sandown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Classe Sandown[1]
Image illustrative de l'article Classe Sandown
HMS Ramsey en 2011
Caractéristiques techniques
Type Chasseur de mines/Bâtiment-base de plongeurs démineurs
Longueur 52.5 m
Maître-bau 10.5 m
Tirant d'eau 2.3 m
Déplacement 450 t
À pleine charge 484 t
Vitesse 13 nœuds (24 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 1 canon Oerlikon de 30 mm
Rayon d’action 3000 nautiques (5500 km) à 12 nœuds (22 km/h)
Autres caractéristiques
Équipage 34
Histoire
Constructeurs Vosper Thorneycroft (Woolston)
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Drapeau de l'Arabie saoudite Marine saoudienne
Pavillon estonien Marine estonienne
Période de
construction
1987 à 2001
Période de service depuis 1989
Navires construits 15

La classe Sandown est une série de 15 Chasseur de mines/Bâtiment-base de plongeurs démineurs construits par le chantier naval anglais Vosper Thornycroft pour les Marines britannique (12 unités) et saoudienne (3 unités), admis en service entre 1989 et 2002[2]. L'Espagne en a produit une version sous licence pour sa propre marine, il s'agit des 6 bâtiments de la classe Segura[1] fabriqués par Izar (fusionné avec Navantia depuis). Et en 2006, la Royal Navy revend à l'Estonie trois de ses navires qu'elle a désarmés les deux années précédentes, ils sont modernisés par Thales en 2016[3].

Description[modifier | modifier le code]

L'équipement de déminage des Sandown comporte notamment un sonar tracté à immersion variable Thales Type 2093 travaillant sur plusieurs bandes de fréquences. Il est utilisé pour détecter et discriminer les objets immergés qui sont ensuite approchés par les plongeurs du bord ou le robot sous-marin téléguidé Seafox d'Ultra Electronics pour être identifiés et, le cas échéant, détruits. Le Seafox a remplacé les ECA PAP 104 Mk5 filoguidés, originellement déployés par les navires, dans le cadre d'un programme de modernisation commun à tous les chasseurs de mine de la Royal Navy, qui a aussi concerné le système de commande Nautis de BAE Systems Insyte[2]. En 2002, Le cout de production de la classe est estimé à 60 millions de dollars par unité (133,5 pour la tête de série)[1].

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Navires[modifier | modifier le code]

Marine Nom N° de coque Constructeur Lancement Mise en service Statut
Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy Cromer M103 Vosper Thornycroft 1990 1992 Retiré du service, affecté à l'entrainement au Britannia Royal Naval College
Walney M104 Vosper Thornycroft 1991 1992 Retiré du service
Penzance M106 Vosper Thornycroft 1997 1998 En service
Pembroke M107 Vosper Thornycroft 1997 1998 En service
Grimsby M108 Vosper Thornycroft 1998 1999 En service
Bangor M109 Vosper Thornycroft 1999 1999 En service
Ramsey M110 Vosper Thornycroft 1999 2000 En service
Blyth M111 Vosper Thornycroft 2000 2001 En service
Shoreham M112 Vosper Thornycroft 2001 2001 En service
Naval Ensign of Saudi Arabia.svg Marine royale saoudienne Al Jawf Vosper Thornycroft En service
Shaqra Vosper Thornycroft En service
Al Kharj Vosper Thornycroft En service
Naval Ensign of Estonia.svg Marine estonienne EML (Admiral Cowan) M313 Vosper Thornycroft 1988 1989 / 2007 En service, anciennement HMS Sandown (M101)
EML (Sakala) M314 Vosper Thornycroft 1990 1991 / 2008 En service, anciennement HMS Inverness (M102)
EML (Ugandi) M315 Vosper Thornycroft 1992 1993 / 2009 En service, anciennement HMS Bridport (M105)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a b et c (en) « Sandown Class - Archived 2/2003 » [PDF], sur Forecast International, (consulté le 28 mars 2017)
  2. a et b (en) « Sandown Class, United Kingdom », sur naval-technology.com (consulté le 28 mars 2017)
  3. (en) « Thales to upgrade Estonian Navy’s Sandown-class minehunters », sur navaltoday.com, (consulté le 28 mars 2017)