Classe Piloto Pardo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le domaine militaire
Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Classe Piloto Pardo
Image illustrative de l'article Classe Piloto Pardo
Le ARC 7 de Agosto (PZE-47) de la marine colombienne.

Autres noms OPV 80
Type Patrouilleur
Histoire
A servi dans Naval Jack of Chile.svg Marine chilienne
Pavillon de la marine colombienne Marine colombienne
Chantier naval ASMAR (Valparaíso)
Lancement (Piloto Pardo)
Armé (Piloto Pardo)
Statut En service
Équipage
Équipage 60 officiers, officiers mariniers, quartiers-maîtres et matelots
Caractéristiques techniques
Longueur 80,6 m
Maître-bau 16 m
Tirant d'eau 3,8 m
Déplacement 1 728 t (à pleine charge)
Propulsion 2 x moteurs diesel Wärtsilä SCV 62 de 4 MW ; 3 x moteurs diesel auxiliaires Caterpillar 3412 C de 0,4 MW ; 1 x propulseur d'étrave Caterpillar 3056 DIT de 0,1 MW ; 2 x lignes d'arbre
Vitesse 20 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 1 x canon Bofors 40 mm
2 x mitrailleuses de 12,7 mm
Rayon d'action 8 000 milles à 12 nœuds
Aéronefs 1 hélicoptère SA.365N Dauphin 2 stocké en hangar pour le Chili
1 Bölkow Bo 105 pour la Colombie

La classe Piloto Pardo est une classe de patrouilleurs de la Marine chilienne conçue par Fassmer et construite sous transfert de technologie par ASMAR.

Historique[modifier | modifier le code]

Lancement du Cabo Odger de la marine chilienne.

La marine chilienne en date de 2016 à trois unités en service, un quatrième en construction devant être livré en 2017 et un cinquième en projet. La marine colombienne, suite à un accord de 2008[1], en construit deux exemplaires dans un chantier naval local, en date de 2016, ils sont en service et l’on prévoie une troisième unité. La marine argentine devait en construire également cinq selon cet accord[2] mais cela a été annulé.

Une agence de presse espagnole déclare en 2009 que la Marine nationale française est en négociation avec le Chili pour acquérir un nombre inconnu de bâtiments, en remplacement de ses avisos de classe d'Estienne d'Orves[3] mais cela était infondé.

Liste des navires[modifier | modifier le code]

Pays Nom N° de coque Lancement Entrée en service Port d'attache
Flag of Chile.svg Piloto Pardo OPV-81 17 juin 2007 13 juin 2008 Talcahuano
Flag of Chile.svg Comandante Policarpo Toro OPV-82 15 octobre 2008 30 octobre 2009 Iquique
Flag of Colombia.svg ARC 20 de Julio[1]? PZE-46 22 février 2011 3 mai 2012
Flag of Colombia.svg ARC 7 de Agosto PZE-47 4 septembre 2013 17 mars 2014
Flag of Chile.svg Marinero Fuentealba OPV-83 13 juillet 2013[4] 6 avril 2014 Punta Arenas
Flag of Colombia.svg ARC Boyacá PZE-48 Q3 2016
Flag of Chile.svg Cabo Odger OPV-84 3 août 2016 juillet 2017[5] Puerto Montt
Flag of Chile.svg Yelcho (provisoire) OPV-85 a construire à Asmar après le OPV-84
Flag of Chile.svg Naguilan (provisoire) OPV-86 programmé à Asmar après le OPV-85

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « First Fassmer OPV 80 Delivered », sur fassmer.de, Fassmer, (consulté le 4 décembre 2009)
  2. (en) « Argentinean Navy decided for FASSMER OPV 80 », sur fassmer.de, Fassmer, (consulté le 4 décembre 2009)
  3. (es) « Francia negocia con Chile acuerdo cooperación militar similar al de Brasil », sur adn.es, Agence EFE, (consulté le 4 décembre 2009)
  4. (es) « Inicio de construcción del patrullero de alta mar para la Armada », 13 de julio de 2012 (consulté en 18 de julio de 2012)
  5. (es) Fabián Álvarez, « =Ministro de Defensa afirma que construcción de buque rompehielos partirá en 2017 », sur http://www.economiaynegocios.cl/, (consulté le 3 novembre 2016).